French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

AP-HP : 1ère thyroïdectomie transorale sans cicatrice réalisée à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière

Mis à jour le . Signaler ce contenu
thyroïde
Thyroïde -
L’équipe du Pr Fabrice Menegaux du service Chirurgie Générale, Viscérale et Endocrinienne de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière a réalisé en février 2020 la première thyroïdectomie par voie transorale à l’AP-HP. Développée récemment en Asie, cette nouvelle voie d’abord permet de proposer une chirurgie sans cicatrice visible : la cicatrice est à l’intérieur de la bouche sous forme de trois petites incisions.

La thyroïdectomie est indiquée en cas de nodules uniques douteux, de volumineux goitres, de cancers, et dans certaines hyperthyroïdies. Il existait jusqu’à présent essentiellement deux voies d’abord pour réaliser ces thyroïdectomies : la chirurgie conventionnelle avec une cicatrice cervicale, et de façon beaucoup plus anecdotique la chirurgie robot-assistée par voie axillaire (cicatrice en avant de l’aisselle et un long trajet entre le creux axillaire et le cou).

La voie transorale permet de proposer une chirurgie sans cicatrice visible. La cicatrice est à l’intérieur de la bouche sous forme de trois incisions (deux de moins de 5 mm et une de moins de 10 mm).

Environ 20% des patients opérés seraient éligibles à cette nouvelle voie : des nodules uniques douteux ou responsables d’une hyperthyroïdie, ou des cancers de petite taille, sans extension locale importante, bien localisés à la thyroïde.

A voir aussi

Assistance publique Hôpitaux de Paris