French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

Etude de cohorte COMEBAC – hôpital Bicêtre AP-HP : évaluation des symptômes résiduels chez 478 patients 4 mois après leur hospitalisation pour COVID-19

Mis à jour le . Signaler ce contenu
coronavirus
Coronavirus -
Des équipes de plusieurs services de l’hôpital Bicêtre AP-HP, de l’Université Paris-Saclay et de l’Inserm ont étudié, dans le cadre de l’étude de cohorte COMEBAC, l’état clinique de 478 patients hospitalisés pour COVID-19 à l’hôpital Bicêtre AP-HP pendant la première vague de l’épidémie, pour évaluer leurs symptômes résiduels quatre mois après leur hospitalisation. Cette étude multidisciplinaire et ses résultats ont fait l’objet d’une publication, le 17 mars 2021, dans le JAMA (Journal of the American Medical Association).

Les 478 patients, dont 201 hommes et 277 femmes, ont été évalués par téléconsultation quatre mois après leur sortie d’hospitalisation pour une forme aiguë de COVID-19 à l’hôpital Bicêtre AP-HP.

Au cours de la téléconsultation, au moins un symptôme qui n'existait pas avant leur infection aiguë de COVID-19 était rapporté par 51% des patients : de la fatigue chez 31%, des symptômes cognitifs (troubles de la mémoire, de l’attention ou de la concentration) chez 21% et un essoufflement nouvellement apparu chez 16% des patients.

Parmi les 478 patients, 177 d’entre eux qui présentaient des symptômes à la téléconsultation ou qui avaient séjourné en réanimation ont été revus en hôpital de jour pour une évaluation multidisciplinaire. Des anomalies au scanner pulmonaire ont été trouvées chez 63% d’entre eux mais il s’agissait surtout de lésions peu graves.

Parmi les patients de réanimation qui avaient présenté un syndrome de détresse respiratoire aigu (forme la plus grave de l’atteinte pulmonaire), des lésions de fibrose pulmonaire ont été observées chez 39% des survivants. Cette proportion est proche de celle observée dans des atteintes pulmonaires identiques dues à d’autres infections pulmonaires (comme la grippe par exemple).

A voir aussi

Assistance publique Hôpitaux de Paris