Menu
French English

Maladie de Lyme : une étude chez des patients ayant consulté pour une suspicion montre moins de 10% de confirmation du diagnostic et plus de 80% d’antibiothérapie inutile.

Mis à jour le . Signaler ce contenu
Maladie de Lyme -
L’équipe du service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP, de l’Inserm et de Sorbonne Université, pilotée par le Pr Eric Caumes, a mené une étude sur plus de 300 patients ayant consulté entre janvier 2014 et décembre 2017 pour une suspicion de maladie de Lyme.

Corps de texte

Elle montre que plus de 80% des patients ont été diagnostiqués avec une pathologie différente et que le traitement antibiotique administré avant ou après le diagnostic supposé de maladie de Lyme a été inefficace dans 80% des cas. Ces travaux ont été publiés le 18 septembre 2018 sur le site de la revue Clinical infectious Diseases.

En savoir plus : lire le communiqué de presse du 24 septembre 2018