French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

Caractéristiques cliniques et devenir de 821 patients âgés souffrant d'une infection au SARS-Cov-2 et hospitalisés dans un service de gériatrie aiguë

Publié le Communiqués de presse

Une étude de cohorte ayant pour objectif de décrire les caractéristiques cliniques et le devenir des patients âgés avec une maladie confirmée à COVID-19 hospitalisés dans un service de gériatrie aiguë, a été menée au sein de 13 services de l’AP-HP*, de Sorbonne Université, de l’Université Paris-Saclay, de l’Université Paris Est Créteil et de l’Université de Paris. Les résultats de cette étude coordonnée par une équipe de la Pitié-Salpêtrière AP-HP, Inserm, Sorbonne Université ont été publiés le 26/08/2020 dans Journal of Gerontology : Medical Sciences. Ils montrent 1/une population particulièrement vulnérable avec de très nombreuses comorbidités en particulier cardiovasculaires (troubles cognitifs, HTA, diabète, fibrillation atriale, insuffisance cardiaque et rénale) et préalablement très dépendante, 2/une mortalité affectant 31 % des patients, 3/ qu’une évaluation rapide à l'admission, au lit du malade, du sexe, du statut fonctionnel, de la pression artérielle systolique, de l'état de conscience, de la fréquence respiratoire et de l'asthénie pourrait identifier les patients âgés à risque d'évolution défavorable.

Le 30 janvier 2020, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a déclaré la maladie à Coronavirus 2019 (COVID-19) comme une urgence de santé publique de portée internationale. Le 28/08/2020, il était recensé, dans le monde, 24 257 989 de cas confirmés, incluant 287 246 décès. Le virus à SARS-Cov-2 affecte tous les groupes d’âge, en particulier les adultes, avec des présentations cliniques très variées. Bien que l’âge ait été largement signalé comme un facteur de risque majeur de formes graves et de décès, il existe peu de données décrivant les caractéristiques cliniques et le devenir des patients âgés hospitalisés pour une infection confirmée au SARS-Cov-2.

L’étude d’une cohorte rétrospective multicentrique de patients âgés de ≥ 70 ans, souffrant d’une infection confirmée au SARS-Cov-2, pris en charge dans un des 13 services de gériatrie aiguë participants de l’AP-HP, entre le 13 mars et le 15 avril 2020 (N = 821, moyenne d'âge 86 (7) ans), a permis de montrer que :

  • les symptômes initiaux les plus communs étaient l'asthénie, la dyspnée, la toux sèche, la fièvre et la confusion; 
  • 52% des infections étaient nosocomiales;
  • chez ces patients, avec de très nombreuses comorbidités (Charlson médian 7) et un niveau très important de dépendance pré existante (29 % vivaient en EHPAD), tous suivis jusqu’à leur sortie de gériatrie aiguë, la mortalité intra-hospitalière était à 31% (intervalle de confiance à 95%: 27 - 33);
  • une évaluation rapide à l'admission, au lit du malade, du sexe, du statut fonctionnel, de la pression artérielle systolique, de l'état de conscience, de la fréquence respiratoire et de l'asthénie pourrait identifier les patients âgés à risque d'évolution défavorable. 

Les résultats de cette étude fournissent de nouvelles informations sur les patients âgés hospitalisés souffrant d’une infection au SARS-Cov-2. La mortalité importante, par rapport aux chiffres rapportés dans des études sur des patients souffrant d’une infection au SARS-Cov-2 plus jeunes et moins comorbides, doit être mise en perspective de la très grande vulnérabilité de ces patients. Ces données soulignent l’importance d’éviter les contaminations des patients vulnérables, et l’importance du respect des mesures barrières. De plus, la COVID-19 pourrait être plus difficile à identifier chez les personnes âgées, dont les symptômes peuvent être masqués et conduire à un diagnostic erroné. Ce retard a des conséquences graves pour les personnes âgées, y compris la transmission nosocomiale. Cela souligne l’importance des mesures proactives pour identifier le personnel et les visiteurs potentiellement infectés, la détection précoce des patients infectés, et la mise en œuvre de mesures de prévention et de contrôle des infections.

*Hôpitaux Pitié-Salpêtrière, Charles-Foix, Rothschild, Tenon, Saint-Antoine, Henri-Mondor, Ambroise-Paré, Corentin-Celton, Bichat, Broca, Bretonneau, Antoine-Béclère, Paul-Brousse, AP-HP

Référence:

Clinical characteristics and outcomes of 821 older patients with Sars-Cov-2 infection admitted to acute care geriatric wards, a multicenter retrospective cohort study. Lorène Zerah, Édouard Baudouin, Marion Pépin, Morgane Mary, Sébastien Krypciak, Céline Bianco, Swasti Roux, Ariane Gross, Charlotte Toméo, Nadège Lemarié, Antoine Dureau, Sophie Bastiani, Flora Ketz, Clémence Boully, Cédric de Villelongue, Mouna Romdhani, Marie-Astrid Desoutter, Emmanuelle Duron, Jean-Philippe David, Caroline Thomas, Elena Paillaud, Pauline de Malglaive, Eric Bouvard, Mathilde Lacrampe, Elise Mercadier, Alexandra Monti, Olivier Hanon, Virginie Fossey-Diaz, Lauriane Bourdonnec, Bruno Riou, Hélène Vallet, Jacques Boddaert. Journal of Gerontology : Medical Sciences, published online 26/08/2020.

J Gerontol A Biol Sci Med Sci. 2020 Aug 26:glaa210. doi: 10.1093/gerona/glaa210.

 

À propos de Sorbonne Université : Sorbonne Université, née de la fusion des universités Paris-Sorbonne et Pierre et Marie Curie, est une université pluridisciplinaire de recherche intensive de rang mondial. Sorbonne Université couvre tout l’éventail disciplinaire des lettres, de la médecine et des sciences. Ancrée au coeur de Paris, présente en région, elle est engagée pour la réussite de ses étudiants et s’attache à répondre aux enjeux scientifiques du 21e siècle et à transmettre les connaissances issues de ses laboratoires et de ses équipes de recherche à la société toute entière. Grâce à ses près de 55 000 étudiants, 6 700 enseignants-chercheurs et chercheurs et 4 900 personnels administratifs et techniques qui la font vivre au quotidien, Sorbonne Université se veut diverse, créatrice, innovante et ouverte sur le monde. Avec le Museum National d’Histoire Naturelle, l’Université de Technologie de Compiègne, l’INSEAD, le Pôle Supérieur Paris Boulogne Billancourt et France Education International, elle forme l’Alliance Sorbonne Université. La diversité des membres de l’Alliance Sorbonne Université favorise une approche globale de l’enseignement et de la recherche. Elle promeut l'accès de tous au savoir et développe de nombreux programmes et projets communs en formation initiale, continue et tout au long de la vie dans toutes les disciplines. Sorbonne Université est membre de l'Alliance 4EU+, un nouveau modèle d’université européenne, avec les universités Charles de Prague (République Tchèque), de Heidelberg (Allemagne), de Varsovie (Pologne), de Milan (Italie) et de Copenhague (Danemark). www.sorbonne-universite.fr - @ServicePresseSU

À propos de l’AP-HP : Premier centre hospitalier et universitaire (CHU) d’Europe, l’AP-HP et ses 39 hôpitaux sont organisés en six groupements hospitalo-universitaires (AP-HP. Centre - Université de Paris ; AP-HP. Sorbonne Université ; AP-HP. Nord - Université de Paris ; AP-HP. Université Paris Saclay ; AP-HP. Hôpitaux Universitaires Henri Mondor et AP-HP. Hôpitaux Universitaires Paris Seine-Saint-Denis) et s’articulent autour de cinq universités franciliennes. Etroitement liée aux grands organismes de recherche, l’AP-HP compte trois instituts hospitalo-universitaires d’envergure mondiale (ICM, ICAN, IMAGINE) et le plus grand entrepôt de données de santé (EDS) français. Acteur majeur de la recherche appliquée et de l’innovation en santé, l’AP-HP détient un portefeuille de 650 brevets actifs, ses cliniciens chercheurs signent chaque année près de 9000 publications scientifiques et plus de 4000 projets de recherche sont aujourd’hui en cours de développement, tous promoteurs confondus. L’AP-HP a également créé en 2015 la Fondation de l’AP-HP pour la Recherche afin de soutenir la recherche biomédicale et en santé menée dans l’ensemble de ses hôpitaux. http://www.aphp.fr

 

Les coordonnées du service presse

lien audio de la conférence de presse du 24 septembre 2020 (lien wetransfer disponible jusqu'au 1 octobre 2020)

CONTACTER LE SERVICE DE PRESSE DE L'AP-HP

En semaine, merci d’adresser vos demandes par mail à l’adresse service.presse@aphp.fr avec vos coordonnées téléphoniques, nous vous rappellerons dès que possible. Le WE vous pouvez joindre l’astreinte presse au 01 40 27 30 00. Compte-tenu de la situation sanitaire et en cohérence avec les consignes relatives aux visites des patients hospitalisés, nous privilégions les entretiens/interviews dans les bureaux et salles de réunion, en dehors des services de soins

Attachés de presse :

Éléonore Duveau
Anne-Cécile Bard
Barnabé Chalmin


Directeur de la communication et du mécénat de l'AP-HP :

Patrick Chanson

Assistance publique Hôpitaux de Paris