French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

Comparaison des patients infectés par les variants Delta et Omicron : étude de cohorte rétrospective dans les services d’urgences de l’AP-HP

Publié le Communiqués de presse

Des équipes des services d’accueil des urgences (SAU) de plusieurs hôpitaux de l’AP-HP, en lien avec la Fédération Hospitalo-Universitaire FHU IMPEC, ont réalisé une étude de cohorte rétrospective visant à comparer les caractéristiques des patients infectés par les variants Delta et Omicron pris en charge dans les SAU du 30 novembre 2021 au 10 janvier 2022.

Cette étude, coordonnée par le Pr Yonathan Freund (SAU de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP, Sorbonne Université) et le Dr Donia Bouzid (SAU de l’hôpital Bichat – Claude-Bernard AP-HP, Université Paris Cité), a fait l’objet le 15 mars 2022 d’une publication au sein de la revue Annals of Internal Medicine.

Cette étude de cohorte rétrospective a inclus les patients pris en charges dans des services d’accueil des urgences de l’AP-HP avec un prélèvement Covid-19 positif et un séquençage effectué pendant la cinquième vague Delta - Omicron. Le séquençage des prélèvements de ces patients a montré que 818 patients étaient infectés par le variant Delta contre 898 par le variant Omicron.

Les caractéristiques des patients, dont l’âge médian était de 58 ans et dont 49% étaient des femmes, différaient significativement entre les deux groupes.

Les patients Omicron étaient plus jeunes (54 vs 62 ans), présentaient moins de comorbidités (8,0 % vs 12,5 %), et étaient plus souvent vaccinés (65 % vs 39 % pour 1 dose, et 22 % vs 11 % pour 3 doses) que les patients Delta. Les symptômes de ces patients étaient plus souvent ORL avec une composante inflammatoire.

Après ajustement, ces travaux montrent que le variant Omicron est un facteur indépendant de meilleur pronostic, avec un taux inférieur d'hospitalisation, de passage en réanimation et de décès. Ces résultats se vérifient également dans la sous-population de patients hospitalisés pour Covid-19. Par ailleurs, il y avait plus fréquemment un diagnostic de Covid-19 accessoire* dans la population Omicron, qui était aussi associée à un meilleur pronostic.

Cette étude, dont le caractère informatif innovant apporte des données patients « réelles », a pu être réalisée grâce à l'aide du Pr Bruno Riou, Directeur médical de crise de l’AP-HP, et de l'Unité de Recherche Clinique URC-EST dirigée par le Pr Tabassome Simon.

Ces informations, rapportées et consolidées très rapidement grâce à la mobilisation des services d’accueil des urgences et des services de virologie de l’AP-HP, permettent de mieux modéliser les besoins hospitaliers, notamment pour les lits de soins critiques avec la vague Omicron.

*un patient est hospitalisé avec un "Covid-19 accessoire" si l'infection au SARS-COV-2 n'est pas la cause de l'hospitalisation, et ne participe pas à l'aggravation de son état clinique.

Référence: Comparison of Patients infected with Delta versus Omicron COVID-19 Variants Presenting to Paris Emergency Departments: A Retrospective Cohort Study. Annals of Internal Medicine.

Donia Bouzid, MD, PhD, Benoit Visseaux, PharmD, PhD, Christian Kassasseya, MD, Asma Daoud, MD, Florent Femy, MD, Christelle Hermand, MD, Jennifer Truchot, MD, PhD, Sebastien Beaune, MD, PhD, Nicolas Javaud, MD, PhD, Olivier Peyrony, MD, PhD, Anthony Chauvin, MD, PhD, Prabakar Vaittinada Ayar, MD, PhD, Arthur Bourg, MD, Bruno Riou, MD, PhD, Stephane Marot, MD, PhD, Ben Bloom, MD, PhD, Marine Cachanado, MSc, Tabassome Simon, MD, PhD, Yonathan Freund, MD, PhD and the IMProving Emergency Care IMPEC FHU collaborators group.

Doi : https://doi.org/10.7326/M22-0308

À propos de Sorbonne Université :

Sorbonne Université est une université pluridisciplinaire de recherche intensive de rang mondial. Structurée en trois facultés, elle couvre les champs des lettres, de la médecine et des sciences. Ancrée au cœur de Paris et présente en région, Sorbonne Université est impliquée dans la réussite de sa communauté étudiante. Elle s’engage à répondre aux grands enjeux sociétaux et à transmettre les connaissances issues de ses laboratoires et de ses équipes de recherche. Grâce à ses 52 000 étudiantes et étudiants, 6 400 personnels d’enseignement et de recherche et 3 900 personnels administratifs et techniques, Sorbonne Université se veut diverse, créatrice, innovante et ouverte sur le monde. Avec le Muséum national d’Histoire naturelle, l’Université de Technologie de Compiègne, l’INSEAD, le Pôle Supérieur Paris Boulogne-Billancourt et France Education International, elle forme l’Alliance Sorbonne Université favorisant une approche globale de l’enseignement et de la recherche, promouvant l'accès au savoir, et développant des programmes et projets de formation. Sorbonne Université est également membre de l'Alliance 4EU+, un modèle novateur d’université européenne. https://www.sorbonne-universite.fr       @ServicePresseSU

Université Paris Cité est une université de recherche intensive pluridisciplinaire au cœur de la capitale, qui se hisse au meilleur niveau international grâce à sa recherche, à la diversité de ses parcours de formation, à son soutien à l’innovation, et à sa participation active à la construction de l’espace européen de la recherche et de la formation. Université paris Cité est composée de trois Facultés (Santé, Sciences et Sociétés et Humanités), d’un établissement-composante, l’Institut de physique du globe de Paris et d’un organisme de recherche partenaire, l’Institut Pasteur. Université Paris Cité compte 63 000 étudiants, 7 500 enseignants-chercheurs et chercheurs, 2700 personnels administratifs et techniques, 21 écoles doctorales et 119 unités de recherche.

www.u-paris.fr

À propos de l’AP-HP : Premier centre hospitalier et universitaire (CHU) d’Europe, l’AP-HP et ses 39 hôpitaux sont organisés en six groupements hospitalo-universitaires (AP-HP. Centre - Université de Paris ; AP-HP. Sorbonne Université ; AP-HP. Nord - Université de Paris ; AP-HP. Université Paris Saclay ; AP-HP. Hôpitaux Universitaires Henri Mondor et AP-HP. Hôpitaux Universitaires Paris Seine-Saint-Denis) et s’articulent autour de cinq universités franciliennes. Etroitement liée aux grands organismes de recherche, l’AP-HP compte quatre instituts hospitalo-universitaires d’envergure mondiale (ICM, ICAN, IMAGINE, FOReSIGHT) et le plus grand entrepôt de données de santé (EDS) français. Acteur majeur de la recherche appliquée et de l’innovation en santé, l’AP-HP détient un portefeuille de 650 brevets actifs, ses cliniciens chercheurs signent chaque année plus de10000 publications scientifiques et plus de 4000 projets de recherche sont aujourd’hui en cours de développement, tous promoteurs confondus. L’AP-HP a obtenu en 2020 le label Institut Carnot, qui récompense la qualité de la recherche partenariale : le Carnot@AP-HP propose aux acteurs industriels des solutions en recherche appliquée et clinique dans le domaine de la santé. L’AP-HP a également créé en 2015 la Fondation de l’AP-HP pour la Recherche afin de soutenir la recherche biomédicale et en santé menée dans l’ensemble de ses hôpitaux. http://www.aphp.fr

Contacts presse :

Service de presse de l’AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@aphp.fr

 

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE DE PRESSE DE L'AP-HP

En semaine, merci d’adresser vos demandes par mail à l’adresse service.presse@aphp.fr avec vos coordonnées téléphoniques, nous vous rappellerons dès que possible. Le WE vous pouvez joindre l’astreinte presse au 01 40 27 30 00. Compte-tenu de la situation sanitaire et en cohérence avec les consignes relatives aux visites des patients hospitalisés, nous privilégions les entretiens/interviews dans les bureaux et salles de réunion, en dehors des services de soins

Attachés de presse :

Guy-Arnaud Behiri
Mathilde Capy


Directeur de la communication et du mécénat de l'AP-HP :

Patrick Chanson

Assistance publique Hôpitaux de Paris