French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

Etude AP-HP : déjà plus de 1400 patients inclus dans la cohorte Recherche sur les Asthmes Sévères (RAMSES)

Publié le Communiqués de presse

Lancée il y a plus d’un an, la cohorte RAMSES inclut aujourd’hui plus de 1400 patients et 49 centres* ouverts aux inclusions à travers la France.

Cette étude épidémiologique, portée par la Pr Camille Taillé (service de Pneumologie A, hôpital Bichat – Claude-Bernard AP-HP), la Dr Candice Estellat (Centre de Pharmaco-épidémiologie, hôpital Pitié Salpêtrière AP-HP) le Pr Arnaud Bourdin (CHU de Montpellier), la Pr Cécile Chenivesse (CHU de Lille), le Pr Gilles Devouassoux (Hospices Civils de Lyon) et le Pr Gilles Garcia (hôpital privé d’Antony), au nom de la Société de Pneumologie de Langue Française, a pour objectif de mieux connaître la prise en charge des asthmes sévères.

Elle est rendue possible grâce à un accord de financement signé entre l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris et les laboratoires Astrazeneca, GlaxoSmithKLine et Sanofi sur cinq ans ainsi qu’à un soutien de la Société de Pneumologie de Langue Française et du laboratoire Novartis. Le 5 janvier dernier, la société Boston Scientific s’est jointe à la cohorte RAMSES

En France, plus de 60 000 personnes sont concernées par l’asthme sévère. Cette pathologie se traduit par des symptômes respiratoires persistants malgré une bonne observance du traitement par corticoïdes inhalés prescrit à des doses élevées. Il s’agit d’une maladie inflammatoire chronique des bronches dont les symptômes peuvent constituer un handicap respiratoire sévère et mettre le pronostic vital en jeu lors des exacerbations. Le traitement a pour but de contrôler la maladie asthmatique, afin de limiter la survenue des exacerbations, maintenir une capacité respiratoire et réduire les symptômes quotidiens (toux, dyspnée, réveils nocturnes…).

Evaluer les stratégies d’utilisation des traitements contre l’asthme sévère

Le projet RAMSES, Recherche sur les AsthMes Sévères, est une étude épidémiologique observationnelle de cohorte, prospective et multicentrique, initiée par le groupe de travail Asthme et Allergies de la Société de Pneumologie de Langue Française et intégré au réseau de recherche national de recherche clinique dans l’asthme sévère CRISALIS-F-CRIN.  RAMSES doit permettre d’évaluer les modalités d’utilisation, les bénéfices et risques associés aux différentes stratégies de traitements en vie réelle chez les patients souffrant d’asthme sévère.

L’objectif principal de ce projet est de mettre en place une cohorte de patients adultes asthmatiques sévères, suivis pendant 5 ans, afin de disposer de données longitudinales sur les modalités de leur prise en charge, les bénéfices et/ou les risques associés aux différents traitements.

La cohorte RAMSES permettra de mener à la fois une recherche académique sur l’asthme sévère et de répondre, entre autres, à la demande d'études post inscriptions (post autorisation de mise sur le marché (AMM) requises par la Haute autorité de santé, pour les biothérapies.

La coordination et la méthodologie de la cohorte RAMSES sont assurées par le Centre de Pharmaco-épidémiologie de l’AP-HP (CEPHEPI).

Les données collectées, qui serviront aux études de suivi demandées par la Haute Autorité de Santé, pourront également contribuer à des registres européens ou internationaux.

*154 centres participants dont 49 centres ouverts et 1446 patients inclus à la date du 31/05/2021

 

A propos d’AstraZeneca :

AstraZeneca est une entreprise biopharmaceutique internationale guidée par la science et axée sur la recherche, le développement et la commercialisation de médicaments dans trois grands domaines thérapeutiques : l’oncologie, les maladies cardiovasculaires, rénales et métaboliques, et les maladies respiratoires & l’immunologie. Forte d’un héritage de 50 ans, notre entreprise est déterminée à transformer le traitement de l’asthme et de la BPCO en s’appuyant sur la biologie pour supprimer les crises d’asthme pouvant être évitées et éliminer la BPCO comme principale cause de décès. AstraZeneca opère dans plus de 100 pays et ses médicaments innovants sont utilisés par des millions de patients à travers le monde. Pour en savoir plus, consultez le site www.astrazeneca.com et suivez-nous sur Twitter : @AstraZeneca


A propos de GSK :

GSK est l’un des acteurs majeurs de l’industrie pharmaceutique mondiale avec des médicaments de prescription, des vaccins ainsi que des produits d’automédication et d’hygiène bucco-dentaire. Près de 94 000 collaborateurs, dans 96 pays, s’y consacrent au quotidien. En France, avec près de 3 600 collaborateurs, GSK est un laboratoire international de premier plan, en termes d’emploi, d’investissements industriels et de R&D. Il est présent tout au long de la vie du médicament avec notamment trois sites de production et un centre de développement clinique, au niveau du siège social à Rueil-Malmaison. Pour en savoir plus : www.gsk.fr


A propos de Sanofi :

La vocation de Sanofi est d’accompagner celles et ceux confrontés à des difficultés de santé. Entreprise biopharmaceutique mondiale spécialisée dans la santé humaine, nous prévenons les maladies avec nos vaccins et proposons des traitements innovants. Nous accompagnons tant ceux qui sont atteints de maladies rares, que les millions de personnes souffrant d’une maladie chronique.

Sanofi et ses plus de 100 000 collaborateurs dans 100 pays transforment l'innovation scientifique en solutions de santé partout dans le monde.

Sanofi, Empowering Life, donner toute sa force à la vie.

 

A propos de l’Hôpital privé d’Antony

Premier établissement privé d’Ile-de-France, l’Hôpital privé d’Antony est un établissement pluridisciplinaire reconnu depuis plus de 15 ans. Son activité médicale, chirurgicale et obstétricale est majeure (Plus de 3200 accouchements / Plus de 85 000 passages aux urgences / + de 50 000 séjours) et portée par la pluridisciplinarité et le dynamisme médical d'une communauté qui regroupe plus de 250 praticiens libéraux. Centre de référence en cancérologie, l’Hôpital Privé d’Antony abrite l’Institut de cancérologie Paris Sud qui lui-même regroupe et coordonne les activités de cancérologie de 3 établissements : l’Hôpital Privé d’Antony, l’Hôpital Privé Jacques Cartier et la Clinique l’Amandier (SSR). En savoir plus : hpantony.fr

À propos de l’AP-HP :  Premier centre hospitalier et universitaire (CHU) d’Europe, l’AP-HP et ses 39 hôpitaux sont organisés en six groupements hospitalo-universitaires (AP-HP. Centre - Université de Paris ; AP-HP. Sorbonne Université ; AP-HP. Nord - Université de Paris ; AP-HP. Université Paris Saclay ; AP-HP. Hôpitaux Universitaires Henri Mondor et AP-HP. Hôpitaux Universitaires Paris Seine-Saint-Denis) et s’articulent autour de cinq universités franciliennes. Etroitement liée aux grands organismes de recherche, l’AP-HP compte trois instituts hospitalo-universitaires d’envergure mondiale (Institut du Cerveau, ICAN, IMAGINE) et le plus grand entrepôt de données de santé (EDS) français. Acteur majeur de la recherche appliquée et de l’innovation en santé, l’AP-HP détient un portefeuille de 650 brevets actifs, ses cliniciens chercheurs signent chaque année près de 9000 publications scientifiques et plus de 4000 projets de recherche sont aujourd’hui en cours de développement, tous promoteurs confondus. L’AP-HP a obtenu en 2020 le label Institut Carnot, qui récompense la qualité de la recherche partenariale : le Carnot@AP-HP propose aux acteurs industriels des solutions en recherche appliquée et clinique dans le domaine de la santé. L’AP-HP a également créé en 2015 la Fondation de l’AP-HP pour la Recherche afin de soutenir la recherche biomédicale et en santé menée dans l’ensemble de ses hôpitaux. http://www.aphp.fr

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE DE PRESSE DE L'AP-HP

En semaine, merci d’adresser vos demandes par mail à l’adresse service.presse@aphp.fr avec vos coordonnées téléphoniques, nous vous rappellerons dès que possible. Le WE vous pouvez joindre l’astreinte presse au 01 40 27 30 00. Compte-tenu de la situation sanitaire et en cohérence avec les consignes relatives aux visites des patients hospitalisés, nous privilégions les entretiens/interviews dans les bureaux et salles de réunion, en dehors des services de soins

Attachés de presse :

Guy-Arnaud Behiri
Mathilde Capy


Directeur de la communication et du mécénat de l'AP-HP :

Patrick Chanson

Assistance publique Hôpitaux de Paris