French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

Etude – Le sevrage des benzodiazépines et des médicaments apparentés Z chez les patients âgés : Étude qualitative sur la perception des soignants et sur la place de l’infirmière de pratique avancée

Publié le Communiqués de presse

Camille LEFEBVRE, Infirmière en Pratique Avancée (IPA) dans le service d’addictologie dirigé par le Pr Frank BELLIVIER à l’hôpital Fernand-Widal AP-HP, et ses co-auteurs, ont mené des travaux sur la place de l’IPA dans la prise en charge du sevrage en benzodiazépine (BZD) chez les personnes âgées. Ces travaux qui ont fait l’objet d’une publication en décembre 2020 dans la revue International Journal of Mental Health Nursing.

Cette publication est le fruit du stage de Master IPA que Camille LEFBVRE a réalisé en deuxième année dans le service de psycho-gériatrie dirigé par le Dr Olivier DRUNAT à l’hôpital Bretonneau AP-HP. Durant ce stage Camille LEFEBVRE a pu réaliser des travaux de recherche qui s’intéressaient à la perception des soignants concernant le sevrage en benzodiazépines (BZD) chez les patients âgés et au rôle que pourrait avoir l’IPA dans ce type de prise en charge.

La consommation et le sevrage des BZD chez les patients âgés reste un problème de santé publique encore peu abordé alors que ces molécules sont largement prescrites et sont consommées en France par plus de 38% des femmes âgées de plus de 80 ans.

Cette étude, qui utilise une méthodologie qualitative de type phénoménologique, a pu mettre en évidence que les professionnels de santé interrogés semblaient avoir connaissance des effets secondaires en lien avec la consommation de BZD mais qu’il leur semblait également difficile d’envisager une diminution de ces mêmes molécules chez les patients âgés en dehors des périodes de crise ou des épisodes aigus.

Ce travail de recherche a également permis de mettre en avant la volonté des soignants de voir évoluer les modes de prises en charge des patients âgés consommant des BZD depuis plusieurs années en proposant de nouvelles méthodes comme l’évaluation plus systématique de cette problématique et la mise en place de programmes de sevrage lors des hospitalisations.

Ces nouveaux programmes de prises en charge des patients âgés pourraient être coordonnés et mis en place par des Infirmières de Pratique Avancée (IPA) qui en raison de leurs nouvelles compétences et connaissances, pourraient être à même de dépister les signes de sevrage en BZD chez les patients âgés pour pouvoir amorcer un suivi de ces patients qui permettrait la gestion de ces situations complexes.

La loi de modernisation de notre système de santé pose le cadre juridique de ce que l’on peut appeler « la pratique avancée » pour les auxiliaires médicaux. Cet exercice en santé existe déjà dans de nombreux pays : en France, le choix a été fait de le déployer au sein d’une équipe, en commençant par la profession d’infirmier.

Les IPA, après une formation de 2 années leur conférant un Diplôme d’Etat et le grade Master, peuvent exercer dans plusieurs domaines comme les pathologies chroniques stabilisées et les polypathologies courantes en soins primaires, l’oncologie et l’onco-hématologie, la maladie rénale chronique, la dialyse, la transplantation rénale, la psychiatrie et la santé mentale.

Parmi les missions dont les IPA ont la charge, la recherche tient une place importante. Ces dernières années les directions des soins des hôpitaux St Louis, Lariboisière et Fernand Widal de l’AP-HP, en collaboration avec la direction de la recherche clinique et de l’innovation(DRCI), ont entrepris de structurer cette recherche paramédicale ce qui a permis de valoriser des travaux de recherche sous forme de publication scientifique comme cet article de Camille LEFEBVRE et de ses co-auteurs.   

Référence :

Benzodiazepine and Z drug cessation in elderly patients: A qualitative study on the perception of healthcare providers and the place of advanced practice nurses : Camille Lefebvre‐Durel RN, MSc, APN  Isabelle Bailly RN, NM  Johanna Hunault RN, MScs  Ljiljana Jovic RN, PhD, HDR  Martine Novic RN, MSc  Florence Vorspan MD, PhD  Frank Bellivier MD, PhD  Olivier Drunat MD  Sébastien Kerever RN, MSc,. International Journal of Mental Health Nursing.

DOI: https://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/inm.12831

A propos de l’AP-HP : Premier centre hospitalier et universitaire (CHU) d’Europe, l’AP-HP et ses 39 hôpitaux sont organisés en six groupements hospitalo-universitaires (AP-HP. Centre - Université de Paris ; AP-HP. Sorbonne Université ; AP-HP. Nord - Université de Paris ; AP-HP. Université Paris Saclay ; AP-HP. Hôpitaux Universitaires Henri Mondor et AP-HP. Hôpitaux Universitaires Paris Seine-Saint-Denis) et s’articulent autour de cinq universités franciliennes. Etroitement liée aux grands organismes de recherche, l’AP-HP compte trois instituts hospitalo-universitaires d’envergure mondiale (ICM, ICAN, IMAGINE) et le plus grand entrepôt de données de santé (EDS) français. Acteur majeur de la recherche appliquée et de l’innovation en santé, l’AP-HP détient un portefeuille de 650 brevets actifs, ses cliniciens chercheurs signent chaque année près de 9000 publications scientifiques et plus de 4000 projets de recherche sont aujourd’hui en cours de développement, tous promoteurs confondus. L’AP-HP a également créé en 2015 la Fondation de l’AP-HP pour la Recherche afin de soutenir la recherche biomédicale et en santé menée dans l’ensemble de ses hôpitaux. http://www.aphp.fr
  Contacts presse :

Service de presse de l’AP-HP : 01 40 27 30 00 - service.presse@aphp.fr

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE DE PRESSE DE L'AP-HP

En semaine, merci d’adresser vos demandes par mail à l’adresse service.presse@aphp.fr avec vos coordonnées téléphoniques, nous vous rappellerons dès que possible. Le WE vous pouvez joindre l’astreinte presse au 01 40 27 30 00. Compte-tenu de la situation sanitaire et en cohérence avec les consignes relatives aux visites des patients hospitalisés, nous privilégions les entretiens/interviews dans les bureaux et salles de réunion, en dehors des services de soins

Attachés de presse :

Mathilde Capy
Barnabé Chalmin
Éléonore Duveau


Directeur de la communication et du mécénat de l'AP-HP :

Patrick Chanson

Assistance publique Hôpitaux de Paris