Menu
French English

Les équipes de l’AP-HP présentes au Congrès de la société européenne de cardiologie ESC 2019 (Paris, 31 août-4 septembre 2019)

Publié le Dossiers de presse
ESC 2019

Les équipes de l’AP-HP seront présentes au Congrès de la société européenne de cardiologie (ESC 2019) qui se tiendra du 31 août au 4 septembre 2019 à Paris, Porte de Versailles. 32 000 professionnels sont attendus à ce congrès, qui présentera les recherches les plus récentes et innovantes dans toutes les spécialités de cardiologie, parmi lesquelles les nouvelles prises en charge interventionnelles des troubles du rythme, des atteintes coronaires, des valvulopathies ainsi que les avancées en matière de traitement de l’insuffisance cardiaque et de l’hypertension artérielle.

Parmi ces présentations, des travaux impliquant des équipes de l’AP-HP ont fait l’objet d’une communication orale ou d’une présentation sous forme de poster.

>> Focus sur quelques présentations d’équipes de l’AP-HP

 

Dr Marie-Christine Iliou, hôpital Corentin-Celton, AP-HP

Moderated posters

Pr Gabriel Steg, hôpital Bichat, AP-HP et Pr Deepak Bhatt, Harvard

Late-breaking science

Pr Laurent Feldman, hôpital Bichat, AP-HP

      Late-breaking science

Pr Gilles Montalescot, hôpital Pitié-Salpêtrière, AP-HP

Hot line Session 2

Pr Xavier Jouven, Hôpital européen Georges-Pompidou, AP-HP

Late-Breaking Science

Pr Gilles Montalescot, hôpital Pitié-Salpêtrière, AP-HP

Late-breaking science

Dr Emmanuel Sorbets, hôpital Avicenne, AP-HP

Late-breaking science 

Dr Karim Wahbi, hôpital Cochin, AP-HP

Advances in Science / Abstract based programme

>> LES AUTRES présentationS impliquant des équipes de l’AP-HP   

 

Pr Nicolas Danchin, Hôpital européen Georges-Pompidou, AP-HP

Moderated posters / Abstract based programme – sous embargo jusqu’au dimanche 1er septembre à 10h05

Dr Ardalan Sharifzadehgan, Hôpital européen Georges-Pompidou, AP-HP

Poster session / Abstract based programme – sous embargo jusque dimanche 01er septembre à 14h

Dr Jean-Philippe Collet, hôpital de la Pitié-Salpêtrière, AP-HP

Late-Breaking Science – sous embargo jusqu’au lundi 2 septembre à 9h21

Pr Nicolas Danchin, HEGP, AP-HP

Late-Breaking science - sous embargo jusqu’au mardi 3 septembre à 14h48

 

La cardiologie à l’AP-HP

L’AP-HP assure l’ensemble de la prise en charge cardiologique : médicale, interventionnelle (angioplasties coronaires, rythmologie interventionnelle, pose de valves aortiques par voie percutanée…) et chirurgicale.

Elle prend en charge, médicalement ou chirurgicalement,  toutes les maladies cardiaques (cardiopathies ischémiques/ coronaropathies, valvulopathies, troubles du rythme et de la conduction, cardiopathies congénitales, myocardiopathies,  insuffisance cardiaque, maladies rares cardiaques ou à retentissement cardiaque) chez des patients de tous âges, polypathologiques ou non. 

Elle dispose de dix unités de soins intensifs cardiologiques (USIC), de quatre services de chirurgie cardiaque, de trois services de soins de suite et de réadaptation cardiaque et de centres maladies rares.

> L’AP-HP est dotée d’équipements de pointe en cardiologie :

  • Au total, 25 salles de cardiologie interventionnelle, avec des extensions récentes des parcs (acquisition de nouveaux équipements) des hôpitaux Henri-Mondor, Lariboisière et Pitié-Salpêtrière.
  • Trois salles hybrides sont installées à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à l’hôpital Bichat et à l’hôpital européen Georges-Pompidou. Elles associent les caractéristiques d’une salle d’opération classique à celle d’une salle de radiologie interventionnelle, et permettent de réaliser des interventions chirurgicales sous imagerie dans des conditions de sécurité optimales pour le patient. Un 4ème équipement de ce type est en cours d’installation à l’hôpital Henri-Mondor dans le futur bloc opératoire qui sera mis en service en 2020. Les quatre sites de l’AP-HP réalisent chaque année environ 800 implantations percutanées de prothèses valvulaires aortiques (TAVI).
  • L’hôpital Necker-Enfants malades dispose également d’une salle hybride en bloc opératoire de chirurgie cardiaque pédiatrique.
  • L’HEGP, l’hôpital Bichat et l’hôpital Henri-Mondor sont équipés de scanners d’imagerie très haut de gamme parfaitement adaptés à l’imagerie cardiaque spécialisée.
  • D’autres projets d’acquisition d’équipements innovants, tels que des systèmes robotisés de guidage de cathéters, sont à l’étude.

Chaque année, plus de 150  greffes de cœur y sont par ailleurs réalisées, soit environ 1/3 des greffes en France.

>> En savoir plus SUR Des innovations récentes en cardiologie à l’AP-HP

>

 

 

En matière de pathologies cardiaques, l’AP-HP assure différentes activités de télémédecine :

Deux types d’activité s’inscrivent dans le cadre du programme national d’expérimentations de télémédecine pour l’amélioration des parcours en santé (ETAPES) :

> La télésurveillance de défibrillateurs internes et de pacemakers assurée dans six hôpitaux de l’AP-HP (Antoine-Béclère, Bichat, Necker-Enfants malades, Hôpital européen Georges-Pompidou, Henri-Mondor et Pitié-Salpêtrière). Elle consiste à équiper et éduquer les patients, à récupérer et analyser les données, et à traiter les alertes. 2352 patients étaient télésurveillés pour des prothèses cardiaques en 2017.

> La télésurveillance des patients insuffisants cardiaques, avec de nouveaux modèles de parcours de soins pour améliorer leur prise en charge. Le dispositif de télésurveillance permet de suivre au quotidien leur prise de poids (via une balance connectée) et d’évaluer leurs symptômes (via un boîtier proposant un questionnaire). Cette activité a été mise en place au sein des hôpitaux Henri-Mondor et la Pitié-Salpêtrière.

D’autres activités sont par ailleurs développées en dehors du programme ETAPES :

> Le télésuivi des patients sous antithrombotiques pour des indications cardiaques est assuré pour l’adulte par le centre de référence et d’éducation des antithrombotiques d’Ile-de-France (CREATIF) à l’hôpital Lariboisière, et pour l’enfant à l’hôpital Necker-Enfants malades.

Un large projet de téléexpertise sur les antithrombotiques à l’échelle régionale est également en cours d’élaboration.

Par ailleurs l’équipe de chirurgie cardiaque de l’hôpital Bichat AP-HP, dirigée par le Pr Patrick Nataf, participe au développement d’un projet de télépréparation de patients à la chirurgie (« e-Prepare ») puis de télésurveillance (« e-Discharge ») permettant un retour plus précoce à domicile et une meilleure continuité avec les différents acteurs de la prise en charge ville (structures de rééducation).

Ces activités de télésurveillance (insuffisance cardiaque, antitrhombotiques) sont étroitement articulées à de l’éducation thérapeutique.

> L’insuffisance cardiaque : prise en charge et recherche à l’AP-HP : 

L’insuffisance cardiaque (IC) est une maladie chronique multifactorielle dont la prévalence ne cesse d’augmenter et est une des toutes premières causes d’hospitalisation non planifiée.

Sa prise en charge a bénéficié d’énormes progrès au cours des deux-trois dernières décennies.

L’AP-HP y joue un rôle central en proposant l’intégralité des options thérapeutiques, de la réanimation à l’éducation thérapeutique et la réadaptation à l’effort, et avec certaines activités de recours n’existant pas dans les autres établissements comme :

- la transplantation cardiaque et les dispositifs implantables d’assistance ventriculaire : près de 40% des greffes cardiaques françaises (et 100% de l’activité francilienne) sont réalisés au sein d’un des quatre services de chirurgie de l’AP-HP ;

- plusieurs centres nationaux de référence pour les cardiomyopathies d’origine génétique.

L’AP-HP et ses médecins ont un rôle moteur dans la recherche et l’innovation dans l’IC en participant activement aux grands essais internationaux sur les nouveaux médicaments, et en initiant et conduisant des projets ambitieux tels que :

- la création de cellules de coordination des soins avec télésurveillance et délégation de compétences, en partenariat avec l’Agence régionale de santé Île-de-France et la Haute autorité de santé;

- la redéfinition de l’insuffisance cardiaque à fraction d’éjection normale (phénotypage avec de multiples outils innovants développés par des entreprises franciliennes) ;

- la création de scores de risque de cardiomyopathies génétiques ;

- la thérapie cellulaire avec patches de cellules souches.

>> Innovations et enjeux de la recherche en cardiologie à l’AP-HP : Interview du Pr Gabriel Steg, vice-président chargé de la recherche au sein du directoire de l’AP-HP

Chiffres clés

  • Dix services dont quatre centres médico-chirurgicaux « lourds » de cardiologie (Bichat, HEGP, Mondor et Pitié-Salpêtrière) qui proposent l’ensemble des prises en charge ;
  • Dix unités de soins intensifs cardiologiques (USIC) et quatre services de réanimation dédiés à la cardiologie ;
  • Des équipements de pointe : 25 salles de cardiologie interventionnelle, quatre salles hybrides (trois adultes et une pédiatrique) et trois scanners d’imagerie très haut de gamme adaptés à l’imagerie cardiaque spécialisée ;
  • Des services de soins de suite et réadaptation cardiaque dans les hôpitaux Lariboisière (Paris), Corentin-Celton (Issy-les-Moulineaux) et Albert-Chenevier (Créteil) ;
  • Un laboratoire de thérapie cellulaire à l’hôpital Saint-Louis ;
  • 36 500 séjours en hospitalisation complète et 11 000 séjours en hospitalisation partielle en 2018
Evènement « Le cœur de Paris bat plus fort »  - 31 août & 1er septembre 2019

Le coeur de Paris bat plus fortL’AP-HP participera à l’opération de sensibilisation  « Le cœur de Paris bat plus fort » samedi 31 août et dimanche 1er septembre 2019, de 11h à 19h, parvis de l’Hôtel de Ville, aux côtés de la Ville de Paris, de la Protection Civile, de la Croix Rouge, de la Société française de cardiologie et de l’ESC (European Society of Cardiology).

Au programme : des animations, des actions de prévention et d’information sur les maladies cardiovasculaires, … Les équipes des quatre SAMU (75, 92, 93 et 94) de l’AP-HP seront notamment présentes pour des initiations aux gestes qui sauvent.

Conférence - Débat « Villes engagées pour un cœur en bonne santé » – 2 septembre 2019

Conférence - Débat : Villes engagées pour un coeur en bonne santé

Le Pr Xavier Jouven, directeur du centre d’expertise de la mort subite à l’hôpital européen Georges Pompidou AP-HP, participera à l’une des tables-rondes de la conférence « Heart healthy cities | Villes engagées pour un cœur en bonne santé » organisée par la Ville de Paris, l’ESC (European Society of Cardiology) et la Société française de cardiologie (SFC), en présence des maires de Paris, d’Amsterdam et de Londres.

Gestes qui sauvent : l’appli SAUV Life: En cas d'arrêt du cœur, chaque minute perdue représente 10 % de chances de survie en moins. SAUV Life est une application gratuite permettant, en cas d’arrêt cardiaque dans la rue, une intervention rapide de citoyens volontaires en attendant l’arrivée des secours. Elle s’adresse à tous, volontaires formés ou pas aux gestes d’urgence, et est déployée dans les quatre SAMU de l'AP-HP (75, 92, 93 et 94). Lorsque le SAMU/centre 15 reçoit un appel pour un arrêt cardiaque, le médecin régulateur peut déclencher à la fois l’envoi des secours et l'envoi de notifications aux volontaires SAUV Life inscrits et se trouvant à proximité. Ils sont ensuite guidés pour aller chercher un défibrillateur et effectuer les premiers gestes d’urgence, jusqu’à l’arrivée des secours. SAUV Life bénéficie du soutien de la SFMU, de SAMU Urgences de France ; la Croix Rouge est également un de ses partenaires. REJOIGNEZ LES VOLONTAIRES en téléchargeant gratuitement l’application depuis l'Apple Store ou Google Play.
À propos de l’AP-HP : L’AP-HP est un centre hospitalier universitaire à dimension européenne mondialement reconnu. Ses 39 hôpitaux accueillent chaque année 8,3 millions de personnes  malades : en consultation, en urgence, lors d’hospitalisations programmées ou en hospitalisation à domicile. Elle assure un service public de santé pour tous, 24h/24, et c’est pour elle à la fois un devoir et une fierté. L’AP-HP est le premier employeur d’Ile de-France : 100 000 personnes – médecins, chercheurs, paramédicaux, personnels administratifs et ouvriers – y travaillent. http://www.aphp.fr

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE
DE PRESSE DE L'AP-HP

01 40 27 37 22 en semaine
01 40 27 30 00 le week-end

service.presse@aphp.fr

Attachée de presse :

Éléonore Duveau

Assistant :

Théodore Lopresti

Nous suivre :


Directeur de la communication de l'AP-HP :

Patrick Chanson