French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

VISU-SANTE : un bilan visuel d'accès facile et rapide

Publié le Dossiers de presse

L’UMIF ouvre à Noisy-le-Sec en partenariat avec l’AP-HP une consultation innovante qui permettra d’effectuer rapidement son bilan visuel.

En France, la durée moyenne pour obtenir un rendez-vous chez un ophtalmologiste est de 80 jours. Elle est souvent beaucoup plus longue dans les territoires périphériques comme la Seine-Saint-Denis. En outre, alors que le nombre de praticiens de cette spécialité va diminuer dans les années à venir, une proportion croissante d’ophtalmologistes du secteur libéral pratique des dépassements d’honoraires.


Pour répondre à cette situation, l’Union des Mutuelles d’Île-de-France (UMIF) lance à Noisy-le-Sec un nouveau parcours baptisé Visu-Santé. Celui-ci-répond à un protocole de coopération entre professionnels de santé validé par la Haute Autorité de Santé (HAS). Ouvert aux personnes de 6 à 50 ans, son objectif est d’offrir un accès rapide à un bilan visuel médicalisé, pour un tarif de 28€, pris en charge à 100% par la Sécurité sociale.
Ce nouveau parcours baptisé Visu-Santé est lancé à titre expérimental par l’UMIF dans son centre de santé de Noisy-le-Sec, en lien avec l’OphtalmoPôle de Paris à l’hôpital Cochin AP-HP et le service d’ophtalmologie de l’hôpital Necker-Enfans malades AP-HP.

Les patients qui prennent rendez-vous au centre de santé mutualiste de Noisy-le-Sec sont reçus par un orthoptiste qui réalise un bilan ophtalmique complet : acuité visuelle, mesures de la réfraction, vision binoculaire, tonométrie, pachymétrie, ainsi qu’une photographie du fond de l’oeil. Ces examens sont réalisés à l’aide d’un matériel très performant acquis spécialement par l’UMIF.
Les résultats des examens et la photographie du fond de l’oeil sont transmis à des équipes d’ophtalmologistes : soit l’équipe du professeur Brézin, chef du service d’ophtalmologie de l’OphtalmoPôle de Paris à l’hôpital Cochin AP-HP, soit celle du professeur Bremond-Gignac, cheffe du service ophtalmologie de l’hôpital universitaire Necker Enfants Malades APHP.
Le patient reçoit la prescription dans les 8 jours qui suivent son rendez-vous au centre de santé : la plupart du temps, il se verra ainsi délivrer une ordonnance lui permettant d’acheter des lunettes adaptées à sa vue. Si le spécialiste suspecte une quelconque pathologie, un rendez- vous dans un service d’ophtalmologie de l’AP-HP sera alors proposé.

Lancé à titre expérimental à Noisy-le-Sec, ce dispositif innovant pourra être déployé dans d’autres centres de santé gérés par l’UMIF.

>> En savoir plus : lire le dossier de presse dans son intégralité.

À propos de l’AP-HP : L’AP-HP est un centre hospitalier universitaire à dimension européenne mondialement reconnu. Elle s’organise en six groupements hospitalo-universitaires (AP-HP. Centre - Université de Paris ;  AP-HP. Sorbonne Université ; AP-HP. Nord - Université de Paris ; AP-HP. Université Paris Saclay ; AP-HP. Hôpitaux Universitaires Henri Mondor et AP-HP. Hôpitaux Universitaires Paris Seine-Saint-Denis) et s’articule autour de cinq universités franciliennes. Ses 39 hôpitaux accueillent chaque année 8,3 millions de personnes  malades : en consultation, en urgence, lors d’hospitalisations programmées ou en hospitalisation à domicile. Elle assure un service public de santé pour tous, 24h/24, et c’est pour elle à la fois un devoir et une fierté. L’AP-HP est le premier employeur d’Ile de-France : 100 000 personnes – médecins, chercheurs, paramédicaux, personnels administratifs et ouvriers – y travaillent. http://www.aphp.fr

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE DE PRESSE DE L'AP-HP

En semaine, merci d’adresser vos demandes par mail à l’adresse service.presse@aphp.fr avec vos coordonnées téléphoniques, nous vous rappellerons dès que possible. Le WE vous pouvez joindre l’astreinte presse au 01 40 27 30 00. Compte-tenu de la situation sanitaire et en cohérence avec les consignes relatives aux visites des patients hospitalisés, nous privilégions les entretiens/interviews dans les bureaux et salles de réunion, en dehors des services de soins

Attachés de presse :

Éléonore Duveau
Anne-Cécile Bard
Barnabé Chalmin


Directeur de la communication de l'AP-HP :

Patrick Chanson

Assistance publique Hôpitaux de Paris