Menu
French English

L'AP-HP, premier centre hospitalo-universitaire à signer la charte cancer et emploi de l'Institut national du cancer

Publié le Communiqués de presse

Jérôme Marchand-Arvier, Directeur général adjoint de l’AP-HP, signe la charte cancer et emploi qui vise à favoriser le maintien et le retour dans l’emploi des salariés atteints de cancer. L’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris est le premier centre hospitalo-universitaire à rejoindre le club des Entreprises créé par l’Institut national du cancer, l’Association nationale des directeurs des ressources humaines (ANDRH) et l’Association nationale pour l’amélioration des conditions de travail (ANACT).

La charte « Cancer et Emploi », à laquelle vient d’adhérer l’AP-HP, a pour principal objectif d’accompagner, dans le maintien et le retour dans l’emploi, les salariés touchés par le cancer et promouvoir la santé.

Cette signature porte à 42 le nombre d’entreprises engagées dans cette démarche et à 1,4 millions de nombre de salariés concernés.

L’ensemble des entreprises, que ce soit du secteur public ou privé, sont concernées.

En effet, 3,8 millions de personnes vivent aujourd’hui en France avec ou après un cancer.

Sur les 1 000 nouveaux cas détectés chaque jour, 400 d’entre eux concernent des personnes en activité professionnelle.

Largement impliquée dans la prise en charge du cancer, l’AP-HP prend en charge dans ses hôpitaux un tiers des patients d’Île-de-France suivis pour un cancer. 

Elle confirme aujourd’hui son engagement auprès de ses 100 000 agents en signant cette charte.

Thierry Breton, directeur général de l’Institut national du cancer revient sur les enjeux du maintien et du retour à l’emploi pour les salariés et pour l’entreprise

Monsieur Jérôme Marchand-Arvier, directeur général adjoint de l’AP-HP

« L’AP-HP est le premier employeur d’île-de-France : près de 100 000 personnes – médecins, chercheurs, paramédicaux, personnels administratifs et ouvriers – y travaillent. Dans le cadre général de maintien dans l’emploi de ses professionnels, l’AP-HP a pour objectif de permettre à toutes les personnes malades atteintes de cancer, indépendamment de leur situation sociale ou de leur niveau de ressources, d’avoir les chances les plus élevées de guérir et de réduire le plus possible les conséquences négatives de la maladie sur leur vie quotidienne. C’est le cœur de la mission de service public de santé de l’AP-HP, qui prend en charge un tiers des patients d’Île-de-France suivis pour un cancer. Certains d’entre eux sont des professionnels de l’AP-HP. La signature de la charte des 11 engagements de l’Institut national du cancer pour améliorer l’accompagnement des salariés touchés par le cancer et promouvoir la santé est donc pour l’AP-HP en adéquation parfaite avec sa vocation et ses valeurs».

Signature de la charte par l’AP-HP

De gauche à droite :

- Gilles Galula, chef du service cancer à la direction de l'organisation médicale et des relations avec les universités de l’AP-HP

- Dr Lynda Bensefa-Colas, coordonnateur du service central de santé au travail de l’AP-HP

et responsable de l’unité pathologies professionnelles et environnementales à l’Hôtel-Dieu AP-HP

-  Jérôme Marchand-Arvier, directeur général adjoint de l’AP-HP

- Dr Eric Dupuydupin, praticien hospitalier au sein de l’unité d’oncogériatrie de l’hôpital Joffre-Dupuytren AP-HP

- Pierre Colonna, chef du département qualité de vie et santé au travail au sein de la Direction des ressources humaines de l’AP-HP

L’AP-HP, acteur majeur de la prise en charge du cancer

L’AP-HP a pour objectif de permettre à toutes les personnes malades, indépendamment de leur situation sociale ou de leur niveau de ressources, d’avoir les chances les plus élevées de guérir et de réduire le plus possible les conséquences négatives de la maladie sur leur vie quotidienne.

En 2018, 61 844 patients, dont 38 975 nouveaux patients, ont été pris en charge pour un cancer à l’AP-HP, ce qui représente un tiers des patients d’Île-de-France.

L’AP-HP s’est engagée à garantir des rendez-vous dans des délais rapides pour qu’il n’y ait pas de pertes de chances pour les patients. Le délai d’attente pour un premier rendez-vous en oncologie est aujourd’hui de 7,28 jours. Le diagnostic rapide permet de réduire les délais de prise en charge. L’AP-HP a ouvert des centres de diagnostic rapide, notamment pour le cancer du sein (Bicêtre, Hôpital européen Georges-Pompidou, Jean-Verdier, Pitié-Salpêtrière, Saint-Louis et Tenon), du pancréas et du foie (hôpital Beaujon) et du thorax (hôpital Tenon).

L’AP-HP garantit à ses patientes suivies pour un cancer du sein une possibilité de reconstruction mammaire sans reste à charge. Quatre de ses hôpitaux - Henri-Mondor, Georges-Pompidou, Saint-Louis et Tenon - proposent l’ensemble des techniques dans leurs services de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, notamment la micro-chirurgie.

L’AP-HP garantit à tout patient concerné, adultes et enfants, un accès dans les 48 heures qui suivent le diagnostic, 365 jours par an, à une consultation de préservation de la fertilité.

Au cours de la période 2014-2018, l’AP-HP a pris en charge pour un cancer +7.5% de patients ; + 6.3% de nouveaux patients et +7.9% de patients opérés.

Pour aller plus loin :

> Consulter la charte « Cancer et Emploi »

> Retrouver la liste des entreprises déjà signataires de la charte Cancer et Emploi depuis mai 2017

A propos de l'Institut national du cancer : Créé par la loi de santé publique du 9 août 2004, l'Institut national du cancer est l’agence d'expertise sanitaire et scientifique en cancérologie de l’État. Chargé de coordonner les actions de lutte contre les cancers, l’Institut, par sa vision intégrée de l’ensemble des dimensions sanitaire, médicale, scientifique, sociale, économique liées aux pathologies cancéreuses, met son action au service des personnes malades, de leurs proches, des usagers du système de santé, de la population générale, des professionnels de santé, des chercheurs et des décideurs dans les domaines de la prévention, des dépistages, des soins, et de la recherche. www.e-cancer.fr twitter
À propos de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris – AP-HP:  L’AP-HP est un centre hospitalier universitaire à dimension européenne mondialement reconnu.
Ses 39 hôpitaux accueillent chaque année 8.3 millions de personnes  malades : en consultation, en urgence, lors d’hospitalisations programmées ou en hospitalisation à domicile. Elle assure un service public de santé pour tous, 24h/24, et c’est pour elle à la fois un devoir et une fierté. L’AP-HP est le premier employeur d’Ile de-France : 100 000 personnes – médecins, chercheurs, paramédicaux, personnels administratifs et ouvriers – y travaillent. http://www.aphp.fr

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE
DE PRESSE DE L'AP-HP

01 40 27 37 22 en semaine
01 40 27 30 00 le week-end

service.presse@aphp.fr

Attachée de presse :

Marine Leroy
Éléonore Duveau

Assistant :

Théodore Lopresti

Nous suivre :


Directeur de la communication de l'AP-HP :

Patrick Chanson