Menu
French English
  • Rechercher un nom de médecin, un service

  • Rechercher un contenu

Select the desired hospital
Publié le L'AP-HP dans les médias

Dans une étude publiée ce vendredi 12 juillet 2019 dans la revue « Science », des chercheurs français ont identifié un nouveau mécanisme cellulaire qui altère la formation du placenta lors de certaines grossesses pathologiques (infections congénitales, virales, génétiques ou auto-immunes). Un développement anormal du placenta, qui peut par conséquent provoquer des complications obstétricales graves comme des fausses couches ou des retards de croissance intra-utérine.

Dans cette étude, des équipes de l’Institut Pasteur, du CNRS, de l’Inserm, de l’hôpital Necker-Enfants malades (AP-HP) et de l’Université de Paris, montre que l’interféron est responsable d’anomalie du placenta et qu’il agit en empêchant la formation du syncytiotrophoblaste, couche externe du placenta.

Retrouver l'intégralité de l'article du Quotidien du Médecin du 15/07/2019 en cliquand sur le lien.

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE
DE PRESSE DE L'AP-HP

01 40 27 37 22 en semaine
01 40 27 30 00 le week-end

service.presse@aphp.fr

Attachée de presse :

Éléonore Duveau

Assistant :

Théodore Lopresti

Nous suivre :


Directeur de la communication de l'AP-HP :

Patrick Chanson

Assistance publique Hôpitaux de Paris