Menu
French English

Dix ans d’activité périnatale à l’hôpital Armand-Trousseau de l’AP-HP

Publié le Page vue 195 fois. Communiqués de presse

En 2007, l’hôpital Armand-Trousseau AP-HP accueillait une maternité de type III* et un pôle périnatalité doté d’un service de néonatalogie, d’une réanimation néo-natale et pédiatrique, d’un service de gynécologie-obstétrique et du Centre Pluridisciplinaire de diagnostic prénatal de l'Est Parisien.

Aujourd’hui, le pôle périnatalité de l’hôpital Armand-Trousseau AP-HP s’appuie sur une équipe de 350 professionnels médicaux et paramédicaux.

En plus d’une maternité de proximité qui permet le suivi des grossesses à bas risque, il assure :

> une prise en charge spécialisée de la pathologie maternelle et fœtale : 

Doté d’une maternité de type III, de 20 chambres de grossesses à haut risque, de 44 lits de suites de couche, et de deux chambres de surveillance continue pour les mères, la Maternité de l’hôpital Armand-Trousseau AP-HP propose aujourd’hui un suivi adapté aux futures mères confrontées à des complications associées à la grossesse.

Avec l’appui des hôpitaux adultes de Tenon et Saint-Antoine AP-HP, elle prend en charge les pathologies maternelles préexistantes à la grossesse (auto-immunes, néphrologiques,…). Le service de médecine fœtale, en lien avec les services pédiatriques de l'Hôpital Armand-Trousseau, assure aussi le suivi des grossesses associées à une anomalie fœtale.

L’hôpital Armand-Trousseau AP-HP prend également en charge les grands prématurés avant 32 semaines d’aménorrhée. En plus de son unité de réanimation néonatale et pédiatrique, l’hôpital s’est équipé en novembre 2015 d’une unité mobile d’assistance circulatoire (UMAC).

Les patientes peuvent bénéficier d’une prise en charge en chirurgie gynécologique, avec notamment une expertise reconnue en endométriose. Enfin, le site de Trousseau dispose d'un centre d'orthogénie et travaille en collaboration avec l'équipe de l'Hôpital Pierre Rouquès (Maternité Les Bluets).

> une forte activité d’enseignement et de recherche, en lien avec l’Université Pierre et Marie Curie (Paris 6) et les équipes Inserm (EPOPé ; Système IGF et croissance fœtale et post-natale) et du LIMICS.

Parmi les nombreux travaux de recherche menés, l’équipe de médecine fœtale du Pr Jouannic à l’hôpital Trousseau AP-HP, en collaboration avec l’équipe de neurochirurgie pédiatrique du Pr Zerah à l’hôpital Necker-Enfants malades AP-HP, a notamment mis en place depuis 2014 un programme de réparation in utero des Myéloméningocèles (PRIUM). Cette pathologie correspond à une malformation de la moelle épinière diagnostiquée au cours de la grossesse et responsable de séquelles moteurs et sensitifs des membres inférieurs. Les équipes sont par ailleurs très fortement impliquées dans les enseignements universitaires en obstétrique, échographie, médecine Fœtale et néonatologie.

En octobre 2017, le Pôle périnatalité de l’hôpital Armand-Trousseau AP-HP s'est associé au Service de gynécologie obstétrique de l’hôpital Tenon AP-HP.

Ce nouveau pôle Femme Mères Enfants, créé au sein des Hôpitaux universitaires de l’Est Parisien (HUEP), comporte un service de chirurgie abdomino-pelvienne et un service de chirurgie plastique et reconstructrice en plein développement. Il rassemble également plusieurs centres de référence et experts : Centre national de référence en hémobiologie périnatale (CNRHP), Centre de référence sur les agents tératogènes (CRAT), Centre de Référence Maladies Rares MAVEM (malformations vertébrales et médullaires) préservation de la fertilité, endométriose, cancer et grossesse.

Avec une maternité de type III à l’hôpital Armand-Trousseau et une maternité de type II b à l’hôpital Tenon AP-HP, les HUEP prennent aujourd’hui en charge près de 7000 naissances par an, avec une offre de soin complète pour les grossesses normales ou à haut risque maternel ou fœtal.

>> Pour en savoir plus sur les maternités de l’AP-HP : http://www.aphp.fr/contenu/grossesse-accouchement-nos-maternites

*Une maternité de type III dispose d'une unité d'obstétrique, d'une unité de néonatalogie et d'une unité de réanimation néonatale. Elle prend en charge des grossesses à haut risque et des nouveau-nés, parfois grands prématurés, présentant des détresses graves.

 

À propos de l’AP-HP : L’AP-HP est un centre hospitalier universitaire à dimension européenne mondialement reconnu. Ses 39 hôpitaux accueillent chaque année 8 millions de personnes  malades : en consultation, en urgence, lors d’hospitalisations programmées ou en hospitalisation à domicile. Elle assure un service public de santé pour tous, 24h/24, et c’est pour elle à la fois un devoir et une fierté. L’AP-HP est le premier employeur d’Ile de-France : 100 000 personnes – médecins, chercheurs, paramédicaux, personnels administratifs et ouvriers – y travaillent. http://www.aphp.fr

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE
DE PRESSE DE L'AP-HP

01 40 27 37 22 en semaine
01 40 27 30 00 le week-end

service.presse@aphp.fr

Attachée de presse :

Marine Leroy
Éléonore Duveau

Assistant :

Théodore Lopresti

Nous suivre :


Directeur de la communication de l'AP-HP :

Patrick Chanson