Menu
French English

Hôpital Saint-Louis, AP-HP : inauguration de deux policliniques ambulatoires pour une prise en charge personnalisée en hémato-cancérologie

Publié le Communiqués de presse

L’AP-HP a inauguré mardi 26 juin 2018 deux nouvelles structures à l’hôpital Saint-Louis : la policlinique d’immunologie et hématologie (PHI) et la policlinique d’oncologie médicale (POM), en présence de Martin Hirsch, directeur général de l’AP-HP, du Pr Philippe Ruszniewski, doyen de l’UFR de médecine Paris Diderot, d’Eve Parier, directrice du groupe hospitalier Saint-Louis, Lariboisière, Fernand-Widal, de Florent Bousquié, directeur de l'hôpital Saint-Louis, des chefs de service et des équipes.

Ces espaces entièrement rénovés et repensés offrent aux patients de l’hôpital Saint-Louis atteints d’une pathologie cancéreuse un parcours de soin global, coordonné, innovant et personnalisé.

Ces nouvelles structures, pour lesquelles l’AP-HP a investi au total 7 millions d’euros, intègrent dans le cadre du Plan Cancer une offre de soins de support dédiée (plateforme ambulatoire de médecine intégrative et de support).

La Policlinique d’Immunologie et d’Hématologie (PIH)

Dirigée par le Pr Eric Oksenhendler, elle s’inscrit dans le cadre du Plan Cancer et du projet du groupe hospitalier qui vise à renforcer les capacités d’accueil et de prise en charge en ambulatoire des patients souffrant de maladies graves du sang et du système immunitaire.

La policlinique regroupe l’ensemble de l’activité ambulatoire des services d’immunologie – hématologie de l’hôpital. Elle intègre de nouveaux espaces destinés au confort des patients, notamment en ambulatoire, et du personnel soignant, ainsi que des espaces dévolus à la recherche clinique.

Au total, 13 boxes permettent à 54 spécialistes d’assurer plus de 30 000 consultations par an. L’hôpital de jour comporte 30 places, lits ou fauteuils, et accueille d’ores et déjà plus de 70 patients par jour.

La prise en charge des leucémies, lymphomes, myélomes et déficits immunitaires est historiquement l’un des axes majeurs de l’activité de l’hôpital Saint-Louis.  L’hôpital est par ailleurs à la pointe dans l’évolution des traitements ces dernières années, avec l’extension des programmes de greffe de moelle (autogreffe et allogreffe), l’arrivée des thérapies cellulaires et le développement des immunothérapies et thérapies ciblées, alternatives ou complémentaires à la chimiothérapie.

La Policlinique d’Oncologie Médicale (POM)

La Policlinique d’oncologie médicale (POM), dirigée par le Pr Stéphane Culine, est spécialisée dans le traitement des cancers solides.

Elle est structurée en deux secteurs, 6 boxes de consultations et 23 places d’hôpital de jour et a été entièrement repensée pour intégrer les activités ambulatoires :

  • d’oncologie médicale ;
  • de neuro-oncologie ;
  • ainsi qu’une offre de consultations en oncogénétique.

Elle intègre une plateforme dédiée aux soins de support, la Plateforme Ambulatoire de Médecine Intégrative et de Support (PAMIS).

Cette plateforme complète l’offre de soins de support des services de soins et regroupe dans un même lieu et sur les mêmes plages horaires plusieurs professionnels. Les patients peuvent ainsi, sans se déplacer, bénéficier dans le même lieu d’une consultation par plusieurs spécialistes (diététicien, kinésithérapeute, assistant social, psychologue …), en fonction de leur besoin pour une prise en charge personnalisée.

Le service de neuro-oncologie du Pr Antoine Carpentier complète depuis fin 2017 l’offre de cancérologie solide du groupe hospitalier. Il prend en charge plusieurs types de pathologies telles que les tumeurs cérébrales primitives, les métastases cérébrales et les complications neurologiques survenant chez les patients suivis en oncologie ou hématologie. L’émergence récente des immunothérapies anti-cancéreuses s’accompagne de complications auto-immunes neurologiques dans lesquelles le service se spécialise.

La prise en charge du cancer à l’AP-HP

La prise en charge du cancer est au cœur de la mission de service public de l’AP-HP, qui dispose de l’ensemble des compétences et expertises pour diagnostiquer et soigner tous les types de cancer.

Plus de 61 000 patients, dont près de 39 000 nouveaux patients, ont été pris en charge pour un cancer en 2017 à l’AP-HP, soit environ 1/3 des patients d’Île-de-France.

Son objectif est de permettre à toutes les personnes malades, indépendamment de leur situation sociale ou de leur niveau de ressources, d’avoir les chances les plus élevées de guérir et de réduire le plus possible les conséquences négatives de la maladie sur leur vie quotidienne.

Dernières actualités :

>>Les équipes de cancérologie de l’AP-HP présentes au Congrès américain de cancérologie ASCO 2018 (juin 2018)

>> Cancérologie : des innovations à l’AP-HP (février 2018)

À propos de l’AP-HP : L’AP-HP est un centre hospitalier universitaire à dimension européenne mondialement reconnu. Ses 39 hôpitaux accueillent chaque année 10 millions de personnes  malades : en consultation, en urgence, lors d’hospitalisations programmées ou en hospitalisation à domicile. Elle assure un service public de santé pour tous, 24h/24, et c’est pour elle à la fois un devoir et une fierté. L’AP-HP est le premier employeur d’Ile de-France : 100 000 personnes – médecins, chercheurs, paramédicaux, personnels administratifs et ouvriers – y travaillent. http://www.aphp.fr

 

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE
DE PRESSE DE L'AP-HP

01 40 27 37 22 en semaine
01 40 27 30 00 le week-end

service.presse@aphp.fr

Attachées de presse :

Juliette Hardy
Marine Leroy

Assistant :

Théodore Lopresti

Nous suivre :


Directeur de la communication de l'AP-HP :

Patrick Chanson