French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

Covid-19 : Premières estimations de la place des variants Delta et Omicron chez les patients hospitalisés à l’AP-HP du 1er décembre 2021 au 4 janvier 2022

Mis à jour le . Signaler ce contenu
coronavirus
Coronavirus -
L’AP-HP a étudié la part du variant Delta et du variant Omicron chez les nouveaux patients hospitalisés dans ses services pour Covid-19 depuis le 1er décembre 2021 jusqu’au 4 janvier 2022, aussi bien en soins critiques qu’en hospitalisation conventionnelle, à partir de son entrepôt de données de santé.

Ces données concernent 3112 patients : 491 patients hospitalisés en soins critiques et 2621 patients pris en charge en hospitalisation conventionnelle. Elles montrent une nette augmentation de la proportion de patients infectés par le variant Omicron en hospitalisation conventionnelle et jusqu’à début janvier une stabilité de la proportion de patients infectés par Omicron, qui restent très minoritaires en soins critiques, avec, en moyenne sur la dernière semaine de 2021, environ 19% d’entrant quotidien avec Omicron en soins critiques et 54% en hospitalisation conventionnelle (Figure 1). Pour les patients en hospitalisation conventionnelle, les séjours de courte durée (<1j) représentent 19% des séjours pour les patients entrants infectés par Delta et 43% pour les patients entrants infectés par Omicron (Figure 2).

Pour en savoir plus : lire le communiqué de presse 

A voir aussi

Assistance publique Hôpitaux de Paris