French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

L’AP-HP renforce significativement son soutien à la recherche avec le doublement de l’intéressement recherche en 2023

Mis à jour le . Signaler ce contenu
Un laboratoire de recherche à l'AP-HP
Un laboratoire de recherche à l'AP-HP -
AP-HP

La recherche est un des axes prioritaires de l’AP-HP, afin de lui donner les moyens de porter haut son ambition d’excellence scientifique au service des personnes malades, les 30 leviers d’actions de l’AP-HP prévoient de lui apporter un soutien significatif. Pour appuyer le déploiement des activités de recherche dans la durée et sur l’ensemble des sites de l’AP-HP, accélérer, simplifier et renforcer les dispositifs d’aide à la recherche, l’intéressement recherche est doublé et passe de 10,3 M€ à 20,6 M€ en 2023.

Ce soutien additionnel à la recherche s’appuiera sur les trois niveaux de gouvernance de l’institution – CHU (Centre hospitalo-universitaire), GHU (Groupe hospitalo-universitaire) et DMU (département médico-universitaire) – avec une plus forte proportion accordée aux DMU pour recentrer les moyens concrets d’action au plus près des investigateurs et des porteurs de projets (50% de l’augmentation de l’enveloppe sera affectée aux DMU, 25% aux GHU et 25% à la DRCI).

Pour cela, l’utilisation de l’intéressement recherche est recentré sur deux objectifs stratégiques prioritaires visant à maximiser l’impact pour la communauté médicale et paramédicale de l’AP-HP. D’une part le renforcement de l’aide à l’inclusion (recrutement de personnels d’appui à la recherche : technicien d’études cliniques, infirmier de recherche clinique, personnels des plateaux médicotechniques, etc.) et d’autre part, les actions de soutien à la production et à l’animation scientifique des DMU et services, en particulier pour les jeunes professionnels (aide à la rédaction, mise en forme d’articles, frais de publications, participation à des congrès et frais de déplacement associés, événements scientifiques, etc.).

Cela se concrétise pour les GHU par la capacité de financement supplémentaire de personnels (rémunérations et heures supplémentaires) soignants, médicaux, techniques ou de recherche au sein de plateformes d’appui à l’investigation, de structures de recherche (CRB, CRC, CIC, SIRIC), de services de soin ou médicotechniques (laboratoires, pharmacies, imagerie, etc.) ; mais aussi d’actions de soutien à l’activité de recherche  telles que des prestations d’accompagnement au montage de projets complexe, de développement de la recherche paramédicale, de la recherche sur données, etc.

Du côté des DMU, cette enveloppe supplémentaire permettra un recrutement de personnels d’appuis à la recherche clinique en complément des actions financées par l’enveloppe GHU, et le financement de prestations de soutien à la production et à l’animation scientifique des DMU (prestations d’aide à la rédaction, traduction, mise en forme d’articles et frais de publications, frais d’inscriptions et de déplacements pour participer et présenter des travaux à des congrès ou autres évènements scientifiques, organisations d’évènements au sein des DMU, etc.).

A voir aussi

Assistance publique Hôpitaux de Paris