French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

Hôpital Robert-Debré AP-HP : Point sur l’agression de professionnels survenue au service d’accueil et d’urgences pédiatriques dans la nuit du 5 au 6 septembre 2020

Publié le Communiqués de presse

Dans la nuit du 5 au 6 septembre 2020, des personnels du service d’accueil des urgences de l’hôpital Robert-Debré - AP-HP et de la sécurité de l’hôpital ont été agressés par le père d’un enfant et le frère du père.

La direction du groupe hospitalier, la direction de l’AP-HP et l’ensemble de la communauté hospitalière expriment leur entier soutien aux personnels impliqués dans cette agression. Ils saluent les équipes qui ont permis d’assurer la continuité du service et l’accueil des patients pour lesquels seules les urgences vitales et sévères ont été admises dans la nuit de dimanche à lundi en raison de cette agression.

Le 5 septembre vers 23h30 se sont présentés au service d’accueil des urgences de l’hôpital Robert-Debré AP-HP un homme, une femme et leur enfant. Le père, très agité, est fortement alcoolisé. Au moment de l’enregistrement de l’enfant à l’accueil des urgences par l’infirmière, le père s’est trouvé menaçant et violent à l’égard des professionnels et de sa femme. Au cours de tentatives visant à calmer et maitriser le père, rejoint alors par son frère, ils ont blessé une infirmière, une aide-soignante, une cadre de santé ainsi que deux agents de sécurité présents sur place. Contactée par l’hôpital, la police est intervenue rapidement et a interpellé les deux individus violents. Les premiers soins aux professionnels blessés ont été opérés par l’équipe des urgences sur place et les deux agents de sécurité plus grièvement blessés ont été immédiatement transférés par ambulance et pris en charge à l’hôpital Cochin AP-HP.

Toutes les équipes médicales et soignantes sur place ainsi que le service de la sécurité ont été très choqués. Les personnels concernés ont été accompagnés par les policiers au commissariat du 19ème arrondissement pour y déposer plainte. La direction de l’hôpital a soutenu les agents dans leur déclaration d’accident de travail et a mis en place une protection fonctionnelle. Après une réunion avec la direction de l’hôpital, les soignants de l’équipe de nuit n’ont pas fait valoir leur droit de retrait dimanche soir à leur prise de service.

Un soutien psychologique à l’ensemble du personnel du service d’accueil des urgences de l’hôpital Robert-Debré AP-HP est  mis en place dès le 7 septembre.

La direction de l’hôpital, qui s’est rendue sur place a pu échanger à plusieurs reprises avec les équipes médicales et paramédicales de nuit comme de jour, pour analyser les causes de cet événement et les mesures immédiates et de plus long terme qui sont nécessaire à mettre en œuvre.

Le Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) et la médecine du travail ont été informés. Un CHSCT extraordinaire se déroulera le 8 septembre 2020.

La direction de l’hôpital a d’ores et déjà procédé au renforcement de la sécurité aux urgences avec un agent de sécurité supplémentaire aux côtés de celui déjà présent 24H/24 et 7j/7.

Depuis plusieurs mois, un travail était en cours sur l’amélioration et la sécurisation des locaux avec les équipes du service d’accueil des urgences. L’ensemble des agents venait de remettre, il y a quelques jours, des préconisations. Ces dernières vont être expertisées par des professionnels de la sécurité pour être rapidement mises en œuvre.

Depuis 2018, l'AP-HP a renforcé sa sécurité au sein des hôpitaux et tout particulièrement au niveau des services d’accueil des urgences par : des travaux d'amélioration et de mise en sécurité suite à la réalisation de diagnostics de sécurité en interne et en externe ; la présence renforcée de personnels de sécurité, en particulier aux moments critiques (soirées ou fin d'après-midi) ; le suivi judiciaire systématique des personnels victimes par dépôt de plainte et constitution de partie civile (accompagnement du chargé de sécurité au commissariat / travail et aide de la DAJ) ; le renforcement - par le biais du Protocole "Police hôpital justice" - des relations avec les services de police territoriaux ; l’implication du chargé de sécurité générale du site par prise en compte globale de la problématique sécuritaire, en particulier dans les services d’accueil des urgences ; le renforcement des relations avec les sociétés de sécurité prestataires : formation des agents de sécurité, implication forte sur la sécurité hospitalière.

A propos de l’AP-HP : L’AP-HP est un centre hospitalier universitaire à dimension européenne mondialement reconnu. Ses 39 hôpitaux accueillent chaque année 8,3 millions de personnes  malades : en consultation, en urgence, lors d’hospitalisations programmées ou en hospitalisation à domicile. Elle assure un service public de santé pour tous, 24h/24, et c’est pour elle à la fois un devoir et une fierté. L’AP-HP est le premier employeur d’Ile de-France : 100 000 personnes – médecins, chercheurs, paramédicaux, personnels administratifs et ouvriers – y travaillent. http://www.aphp.fr

Contacts presse :

Service de presse de l’AP-HP : 01 40 27 30 00 - service.presse@aphp.fr

 

Les coordonnées du service presse

lien audio de la conférence de presse du 24 septembre 2020 (lien wetransfer disponible jusqu'au 1 octobre 2020)

CONTACTER LE SERVICE DE PRESSE DE L'AP-HP

En semaine, merci d’adresser vos demandes par mail à l’adresse service.presse@aphp.fr avec vos coordonnées téléphoniques, nous vous rappellerons dès que possible. Le WE vous pouvez joindre l’astreinte presse au 01 40 27 30 00. Compte-tenu de la situation sanitaire et en cohérence avec les consignes relatives aux visites des patients hospitalisés, nous privilégions les entretiens/interviews dans les bureaux et salles de réunion, en dehors des services de soins

Attachés de presse :

Éléonore Duveau
Anne-Cécile Bard
Barnabé Chalmin


Directeur de la communication et du mécénat de l'AP-HP :

Patrick Chanson

Assistance publique Hôpitaux de Paris