French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

Efficacité de la pompe à apomorphine chez des personnes atteintes de maladie de Parkinson se plaignant d'une insomnie sévère

Publié le Communiqués de presse

Des équipes du service de neurologie de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP, de Sorbonne Université, de l’Inserm, du CNRS, de la clinique Beau Soleil (Montpellier), membre du Groupe AÉSIO Santé et promoteur de l’étude, et de l’Université de Montpellier, en lien avec l’Institut du Cerveau, ont mené des travaux pour montrer l'efficacité de la pompe à apomorphine, utilisée la nuit en continu, sur les troubles du sommeil chez des personnes atteintes de la maladie de Parkinson au stade des fluctuations, se plaignant d'une insomnie sévère.

Cette étude, coordonnée par le Dr Valérie Cochen De Cock et le Pr Emmanuel Flamand-Roze, a fait l’objet le 14 avril 2022 d’une publication au sein de la revue the Lancet Neurology.

L'insomnie est très fréquente chez les personnes atteintes de maladie de Parkinson. Elle a des conséquences négatives sur leur qualité de vie. Les équipes de recherche ont mené une étude randomisée contrôlée, multicentrique (11 centres en France), en double aveugle et en cross-over. Les participants présentaient une maladie de Parkinson fluctuante et se plaignaient d’insomnie modérée à sévère. Ils recevaient pendant la nuit de l'apomorphine ou le placebo en sous-cutané avec une période de 14 nuits sans traitement entre les deux périodes. Les périodes de traitement comprenaient 10 nuits pour l’ajustement des doses suivies de sept nuits à dose fixe.

Le critère de jugement principal de l'efficacité était la différence entre les scores de l'échelle de sévérité des troubles du sommeil chez des patients atteints de maladie de Parkinson (PD sleep scale = PDSS) avant et après chaque période de traitement. L'analyse a été faite en intention de traiter.

Cette étude a inclus 46 participants entre janvier 2017 et mars 2021. En comparaison du placebo, l'apomorphine a significativement amélioré le score de PDSS (+15.18 (24.34) sous apomorphine versus +5.23 (21.52) sous placebo; 95% CI 0.88 to 19.03, p=0.04). De plus, les patients ont rapporté un état moteur au réveil significativement amélioré avec une tendance nette à l’amélioration de la fatigue et de l’humeur au cours de la journée.

Cette étude a donc permis de montrer que le traitement par pompe à apomorphine nocturne en sous-cutané améliore les troubles du sommeil, n’entraine pas d’effets secondaires majeurs et a un effet bénéfique sur l’état moteur au réveil.

Sur la base de ces résultats, ce traitement pourrait être proposé à de nombreux patients atteints de maladie de Parkinson pour lesquels l’insomnie constitue un problème majeur malgré les traitements actuellement utilisés. De plus, l’utilisation de la pompe à apomorphine uniquement la nuit devrait améliorer l’acceptabilité de ce dispositif.

Référence: Subcutaneous night-time only apomorphine infusion to treat insomnia in patients with Parkinson’s disease (APOMORPHEE): a multicentre, randomised, controlled, double-blind crossover study. The Lancet Neurology.

Valérie Cochen De Cock, Pauline Dodet, Smaranda Leu-Semenescu, Cécile Aerts, Giovanni Castelnovo, Beatriz Abril, Sophie Drapier, Hélène Olivet, Anne-Gaëlle Corbillé, Laurène Leclair-Visonneau, Magali Sallansonnet-Froment, Marie Lebouteux, Mathieu Anheim, Elisabeth Ruppert, Nicolas Vitello, Alexandre Eusebio, Isabelle Lambert, Ana Marques, Maria Livia Fantini, David Devos, Christelle Monaca, Nicolas Benard-Serre, Sandy Lacombe, Marie Vidailhet, Isabelle Arnulf , Mohamed Doulazmi, and Emmanuel Flamand-Roze.

Doi : 10.1016/S1474-4422(22)00085-0

A propos - AÉSIO Santé Soigner, Accompagner, Innover

AESIO Santé, acteur mutualiste majeur de santé en France, propose, à travers près de 200 établissements de santé, une offre de soins et de services, adaptée à chaque territoire :

-  Sanitaire : chirurgie, médecine, cancérologie, soins de suite et de réadaptation, hospitalisation à domicile, radiologie, centre de santé, dentaire

- Médico-sociale : accueils pour personnes âgées, en situation de handicap, petite enfance, services à la personne

-  Biens et services : pharmacies, centres d’optique, d’audioprothèse, orthopédie générale et matériel médical.

-  Innovation, recherche et développement

Au quotidien, 5100 professionnels de santé s’investissent pour soigner, accompagner, soutenir et apporter à leurs patients, résidents, clients des solutions toujours plus innovantes.

Face aux enjeux de notre société, vieillissement de la population, développement des maladies chroniques, raréfaction des finances publiques, le groupe mutualiste poursuit son ambition de favoriser l’accès pour tous à des soins de qualité. Pour ceci et concrètement, les équipes œuvrent sur le terrain pour :

-  Développer la e-santé pour faciliter l’accès à des spécialistes à distance ou bénéficier d’outils basés sur l’intelligence artificielle pour repérer et prévenir la fragilité

-  Créer des lieux de santé de proximité dans les territoires touchés par la désertification médicale

-  Optimiser les parcours de soins, éviter les ruptures de prise en charge et les hospitalisations

-  Expérimenter de nouvelles prises en charge et outils pour apporter des solutions nouvelles dans l’accompagnement et la prise en charge des patients

Autant de projets qui viennent conforter l’ambition d’AÉSIO Santé : proposer une offre globale, innovante et différenciante sur le marché de la santé, en complément des activités d’assurance d’Aesio mutuelle.

A propos du CNRS : Le Centre national de la recherche scientifique est une institution publique de recherche parmi les plus reconnues et renommées au monde. Depuis plus de 80 ans, il répond à une exigence d’excellence au niveau de ses recrutements et développe des recherches pluri et inter disciplinaires sur tout le territoire, en Europe et à l’international.  Orienté vers le bien commun, il contribue au progrès scientifique, économique, social et culturel de la France. Le CNRS, c’est avant tout 32 000 femmes et hommes et 200 métiers. Ses 1000 laboratoires, pour la plupart communs avec des universités, des écoles et d'autres organismes de recherche, représentent plus de 120 000 personnes ; ils font progresser les connaissances en explorant le vivant, la matière, l’Univers et le fonctionnement des sociétés humaines. Le lien étroit qu’il tisse entre ses activités de recherche et leur transfert vers la société fait de lui aujourd’hui un acteur clé de l’innovation. Le partenariat avec les entreprises est le socle de sa politique de valorisation. Il se décline notamment via près de 200 structures communes avec des acteurs industriels et par la création d’une centaine de start-up chaque année, témoignant du potentiel économique de ses travaux de recherche. Le CNRS rend accessible les travaux et les données de la recherche ; ce partage du savoir vise différents publics : communautés scientifiques, médias, décideurs, acteurs économiques et grand public. www.cnrs.fr

À propos de Sorbonne Université :

Sorbonne Université est une université pluridisciplinaire de recherche intensive de rang mondial. Structurée en trois facultés, elle couvre les champs des lettres, de la médecine et des sciences. Ancrée au cœur de Paris et présente en région, Sorbonne Université est impliquée dans la réussite de sa communauté étudiante. Elle s’engage à répondre aux grands enjeux sociétaux et à transmettre les connaissances issues de ses laboratoires et de ses équipes de recherche. Grâce à ses 52 000 étudiantes et étudiants, 6 400 personnels d’enseignement et de recherche et 3 900 personnels administratifs et techniques, Sorbonne Université se veut diverse, créatrice, innovante et ouverte sur le monde. Avec le Muséum national d’Histoire naturelle, l’Université de Technologie de Compiègne, l’INSEAD, le Pôle Supérieur Paris Boulogne-Billancourt et France Education International, elle forme l’Alliance Sorbonne Université favorisant une approche globale de l’enseignement et de la recherche, promouvant l'accès au savoir, et développant des programmes et projets de formation. Sorbonne Université est également membre de l'Alliance 4EU+, un modèle novateur d’université européenne. https://www.sorbonne-universite.fr       @ServicePresseSU

A propos de l’Université de Montpellier

Forte de ses 17 facultés, écoles et instituts et de ses 73 structures de recherche, l’Université de Montpellier rassemble une vaste communauté de savoirs : sciences, technologies, activités physiques et sportives, médecine, pharmacie, droit, sciences politiques, économie ou encore gestion. Avec plus de 50 000 étudiants et 4800 personnels, l’Université de Montpellier figure aujourd’hui parmi les plus grandes universités françaises.

L’UM bénéficie d’une reconnaissance internationale pour l’excellence de sa formation, de sa recherche et de sa capacité d’innovation dans un large éventail de domaines scientifiques liées aux grands enjeux de société, au premier rang desquels la sécurité alimentaire, la protection de l'environnement et la santé humaine.... Elle occupe une place de premier plan dans les classements internationaux en se plaçant sur le podium mondial en écologie au classement thématique de Shanghai, dans le top 200 du classement général de Shanghai et comme 1ère université française des universités les plus innovantes au Classement de Reuters.

Université responsable, l’UM est particulièrement engagée sur les questions d’égalité Femmes/Hommes et de lutte contre toutes les formes de discrimination, d’enjeux environnementaux, d’intégrité scientifique ou encore dans les relations sciences-société.

À propos de l’AP-HP : Premier centre hospitalier et universitaire (CHU) d’Europe, l’AP-HP et ses 38 hôpitaux sont organisés en six groupements hospitalo-universitaires (AP-HP. Centre - Université Paris Cité ; AP-HP. Sorbonne Université ; AP-HP. Nord - Université Paris Cité ; AP-HP. Université Paris Saclay ; AP-HP. Hôpitaux Universitaires Henri Mondor et AP-HP. Hôpitaux Universitaires Paris Seine-Saint-Denis) et s’articulent autour de cinq universités franciliennes. Etroitement liée aux grands organismes de recherche, l’AP-HP compte quatre instituts hospitalo-universitaires d’envergure mondiale (ICM, ICAN, IMAGINE, FOReSIGHT) et le plus grand entrepôt de données de santé (EDS) français. Acteur majeur de la recherche appliquée et de l’innovation en santé, l’AP-HP détient un portefeuille de 650 brevets actifs, ses cliniciens chercheurs signent chaque année plus de10000 publications scientifiques et plus de 4000 projets de recherche sont aujourd’hui en cours de développement, tous promoteurs confondus. L’AP-HP a obtenu en 2020 le label Institut Carnot, qui récompense la qualité de la recherche partenariale : le Carnot@AP-HP propose aux acteurs industriels des solutions en recherche appliquée et clinique dans le domaine de la santé. L’AP-HP a également créé en 2015 la Fondation de l’AP-HP qui agit en lien direct avec les soignants afin de soutenir l’organisation des soins, le personnel hospitalier et la recherche au sein de l’AP–HP. http://www.aphp.fr

Contacts presse :

Service de presse de l’AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@aphp.fr

 

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE DE PRESSE DE L'AP-HP

En semaine, merci d’adresser vos demandes par mail à l’adresse service.presse@aphp.fr avec vos coordonnées téléphoniques, nous vous rappellerons dès que possible. Le WE vous pouvez joindre l’astreinte presse au 01 40 27 30 00. Compte-tenu de la situation sanitaire et en cohérence avec les consignes relatives aux visites des patients hospitalisés, nous privilégions les entretiens/interviews dans les bureaux et salles de réunion, en dehors des services de soins

Attachés de presse :

Guy-Arnaud Behiri
Mathilde Capy


Directeur de la communication et du mécénat de l'AP-HP :

Patrick Chanson

Assistance publique Hôpitaux de Paris