French English

Epidémies hivernales : l’AP-HP déclenche le niveau 2 de son plan « épidémies hivernales »

Publié le Page vue 450 fois. Communiqués de presse

Comme chaque année en période de fin d’année, les services de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris, SAMU – centres 15, services d’urgence et services d’aval, sont très sollicités. Durant la période des épidémies hivernales, l’AP-HP est particulièrement vigilante. Pour faire face à la situation actuelle et continuer d’organiser l’accueil des patients après le long week-end de Noël, et afin d’anticiper un nouveau pic d’activité probable lors du week-end du Nouvel An, la direction générale de l’AP-HP demande à tous ses établissements d’activer le niveau 2 du plan « épidémies hivernales » [1].

L’épidémie de grippe continue à sévir. Elle est à ce jour en phase croissante en Ile-de-France (pour en savoir plus : http://invs.santepubliquefrance.fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Maladies-a-prevention-vaccinale/Grippe/Grippe-generalites/Donnees-de-surveillance/Bulletin-epidemiologique-grippe-semaine-51.-Saison-2017-2018).

Le nombre de recours aux urgences pour syndrome grippal est très élevé, supérieur à celui observé au pic de l’épidémie de l’année dernière, tant pour les adultes qu’en pédiatrie. Il paraît probable que l’impact de l’épidémie sur l’activité hospitalière soit maximum ce week-end et la semaine prochaine.

Le cycle des épidémies hivernales est connu et anticipé. Il se traduit par une occupation importante des capacités hospitalières de l’AP-HP, dans les services d’urgences adultes et pédiatriques, en aval des urgences et dans les services de réanimation notamment.

Le niveau 2 du plan est déclenché dès l’apparition des premiers signes d’un impact épidémique sur l’activité hospitalière. Il permet de renforcer les mesures d’organisation mises en place en période hivernale pour maintenir le maximum de capacités d’accueil et notamment :

  • La mise en place de cellules de crise au niveau des 12 groupes hospitaliers et de la direction générale de l’APHP avec un suivi quotidien des indicateurs d’activité et de la disponibilité en lits.
  •  Une série de mesures graduées telles que :

> Des sorties anticipées et de l’aide au maintien à domicile avec le soutien des équipes de l’Hospitalisation à Domicile de l’AP-HP pleinement mobilisées ;

> La déprogrammation de certaines activités programmées moins urgentes ;

> Le regroupement de patients atteints d’infections respiratoires ;

> Des mesures « d’hébergement » dans un service de spécialité différente, limité dans le temps et organisé en terme de prise en charge médicale ;

> L’ouverture supplémentaire de lits.

Cette année comme c’est le cas habituellement à cette période, un peu plus de 80 % des lits médecine-chirurgie-obstétrique sont ouverts à l’AP-HP cette semaine. Des réouvertures de lits sont prévues la semaine du 1er janvier (90%) et la semaine du 8 janvier avec la fin des vacances scolaires (près de 100%).

L’AP-HP reste vigilante quant à l’évolution de la situation en lien avec les autorités sanitaires.

[1] Il est pour partie une déclinaison spécifique du dispositif « hôpital en tension » qui comprend une série de mesures anticipées et hiérarchisées pouvant être mises en œuvre dans un délai court, pour gérer un épisode de tension hospitalière quelle qu’en soit la cause et notamment lors de phénomènes épidémiques.

À propos de l’AP-HP : L’AP-HP est un centre hospitalier universitaire à dimension européenne mondialement reconnu. Ses 39 hôpitaux accueillent chaque année 10 millions de personnes  malades : en consultation, en urgence, lors d’hospitalisations programmées ou en hospitalisation à domicile. Elle assure un service public de santé pour tous, 24h/24, et c’est pour elle à la fois un devoir et une fierté. L’AP-HP est le premier employeur d’Ile de-France : 100 000 personnes – médecins, chercheurs, paramédicaux, personnels administratifs et ouvriers – y travaillent. http://www.aphp.fr

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE
DE PRESSE DE L'AP-HP

01 40 27 37 22 en semaine
01 40 27 30 00 le week-end

service.presse@aphp.fr

Attachées de presse :

Juliette Hardy
Marine Leroy

Assistant :

Théodore Lopresti

Nous suivre :


Directeur de la communication de l'AP-HP :

Patrick Chanson

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris

Centre Hospitalier Universitaire d'Île-de-France