French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

Huit hôpitaux de l’AP-HP s’engagent pour un hôpital sans tabac

Publié le Communiqués de presse

Les hôpitaux Saint-Louis et Lariboisière - Fernand-Widal du GHU AP-HP. Nord – Université de Paris et les six hôpitaux franciliens du GHU AP-HP. Université Paris—Saclay* ont signé lundi 31 mai 2021 la Charte Hôpital Sans Tabac à l’occasion du Colloque Régional Lieu de Santé Sans Tabac, organisé par l’Agence Régionale de Santé d’Ile-de-France.

Un lieu de santé sans tabac est un établissement de santé au sein duquel on s'abstient de fumer dans le respect de la législation sur le tabagisme et où on accompagne les patients et les professionnels fumeurs dans la réduction ou l’arrêt du tabac.

Concrètement, les huit hôpitaux de l’AP-HP s’engagent dans la lutte contre le tabac par des actions variées telles que la création d’un comité de pilotage dédié, le recrutement de chargés de projet pour animer la démarche, l’identification de référents en tabacologie, la mise en place de consultations spécifiques ou de l’organisation de journées de prévention pour les professionnels et les usagers.

Le Réseau de prévention des addictions – RESPADD, créé par l’AP-HP et la MNH, est à l’origine de l’élaboration du label « Lieu de santé sans tabac ». Le développement du label LSST, dont le RESPADD assure la coordination nationale, est l’un des axes prioritaires du Programme national de lutte contre le tabac et de la nouvelle Stratégie Cancer décennale.

Les niveaux de certification obtenus en répondant à l’audit international mis à disposition par le RESPADD témoignent d’un engagement fort et pérenne de chaque établissement en matière de prévention du tabagisme et de prise en charge des fumeurs. En fonction du score obtenu, les établissements se voient attribuer une certification BRONZE, SILVER ou GOLD.

En s’inscrivant dans la démarche Lieu de santé sans tabac (LSST), l’AP-HP confirme son rôle majeur dans la politique de prévention et de diminution des coûts de santé publique.

 

*hôpitaux Antoine-Béclère (Clamart), Bicêtre (Kremlin-Bicêtre), Sainte-Périne (Paris 16ème), Ambroise-Paré (Boulogne-Billancourt), Raymond-Poincaré (Garches), Paul-Brousse (Villejuif)

 

À propos de l’AP-HP : L’AP-HP est un centre hospitalier universitaire à dimension européenne mondialement reconnu. Elle s’organise en six groupements hospitalo-universitaires (AP-HP. Centre - Université de Paris ; AP-HP. Sorbonne Université ; AP-HP. Nord - Université de Paris ; AP-HP. Université Paris Saclay ; AP-HP. Hôpitaux Universitaires Henri Mondor et AP-HP. Hôpitaux Universitaires Paris Seine-Saint-Denis) et s’articule autour de cinq universités franciliennes. Ses 39 hôpitaux accueillent chaque année 8,3 millions de personnes malades : en consultation, en urgence, lors d’hospitalisations programmées ou en hospitalisation à domicile. Elle assure un service public de santé pour tous, 24h/24, et c’est pour elle à la fois un devoir et une fierté. L’AP-HP est le premier employeur d’Ile de-France : 100 000 personnes – médecins, chercheurs, paramédicaux, personnels administratifs et ouvriers – y travaillent. http://www.aphp.fr

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE DE PRESSE DE L'AP-HP

En semaine, merci d’adresser vos demandes par mail à l’adresse service.presse@aphp.fr avec vos coordonnées téléphoniques, nous vous rappellerons dès que possible. Le WE vous pouvez joindre l’astreinte presse au 01 40 27 30 00. Compte-tenu de la situation sanitaire et en cohérence avec les consignes relatives aux visites des patients hospitalisés, nous privilégions les entretiens/interviews dans les bureaux et salles de réunion, en dehors des services de soins

Attachés de presse :

Mathilde Capy
Barnabé Chalmin
Éléonore Duveau


Directeur de la communication et du mécénat de l'AP-HP :

Patrick Chanson

Assistance publique Hôpitaux de Paris