Menu
French English

Un suivi numérique pré et post-opératoire proposé aux patients hospitalisés en ambulatoire

Mis à jour le . Signaler ce contenu
En plus d’innover dans les prises en charge, et afin d’accélérer la bascule vers l’ambulatoire, l’AP-HP déploie aussi des solutions innovantes de suivi à domicile des patients avant et après leur opération. Ses 23 unités de chirurgie ambulatoire vont pouvoir bénéficier de l’outil MemoQuest, qui permet aux équipes médicales et soignantes d’échanger par SMS avec les patients avant et après leur hospitalisation en ambulatoire.

Corps de texte

L’AP-HP déploie actuellement dans 23 unités de chirurgie ambulatoire un suivi numérique pré et post-opératoire pour les patients hospitalisés en ambulatoire. C’est l’outil  « MeMoQuest » développé par la start-up Calmedica qui a été retenu par l’AP-HP.

Ce robot conversationnel (ou « chatbot ») est capable d’échanger par SMS avec les patients avant et après leur hospitalisation en ambulatoire.

Le protocole – qui définit les questions envoyées en fonction du jour et de l’heure, les réponses devant générer une alerte auprès des équipes médicales et les recommandations à transmettre en amont et en aval de l’opération – est élaboré et peut être revu à tout moment par les équipes médicales.

En fonction de la réponse (alarmante ou incomprise), le robot alerte les équipes qui peuvent suivre, via une plateforme sécurisée, les échanges en temps réel.   En cas d’anomalie, le patient reçoit un appel des équipes soignantes.

Le déploiement de la solution se poursuit dans les unités de chirurgie ambulatoire de l’AP-HP. Il est déjà disponible dans 6 unités à ce jour.

La chirurgie ambulatoire se développe aussi grâce aux progrès de l’anesthésie (recours par exemple à de nouvelles techniques de contrôle de la volémie et de l’anémie pendant les interventions) et à la mise au point de nouvelles pratiques chirurgicales moins invasives.

Des techniques de récupération rapide du patient après chirurgie sont aujourd’hui utilisées pour des interventions complexes (chirurgie thoracique, digestive orthopédique et gynécologique).