Menu
French English

Étapes importantes dans la concrétisation de la "Nouvelle AP-HP"

Mis à jour le . Signaler ce contenu
Assistance Publique - Hôpitaux de Paris
Assistance Publique - Hôpitaux de Paris -
Depuis le 3 juillet 2019, l’AP-HP a mis en place une nouvelle organisation fédérative. L’AP-HP poursuit ainsi sa reconfiguration pour que les décisions soient plus proches des équipes et des services. Cela permet également aux groupes hospitalo-universitaires nouvellement créés de renforcer leurs liens avec les Universités, leurs territoires et leurs partenaires et ainsi de renforcer la qualité des soins et de la recherche pour tous les patients.

Corps de texte

L’AP-HP compte désormais six « groupes hospitalo-universitaires »
Quatre groupes hospitalo-universitaires (GHU) sont le résultat de regroupements avec, pour chacun, une direction, une CME, un CTE et de nouvelles appellations, marquant leur ancrage universitaire. Ils disposeront de plus d’autonomie, pour mieux adapter les organisations de soins, de recherche et d’enseignement aux besoins de leur territoire :

Deux groupes hospitalo-universitaires conservent, à ce stade, leur périmètre actuel mais sont d’ores et déjà associés à deux des nouveaux GHU.

Par ailleurs les hôpitaux Marin de Hendaye, San Salvadour à Hyères, Paul-Doumer à Liancourt et l’hospitalisation à domicile demeurent tels qu’ils sont aujourd’hui.
Les pôles sont remplacés par des départements médico-universitaires (DMU) afin de faire converger les stratégies hospitalière et universitaire pour consolider les missions de soin, d’enseignement et de recherche.
Dès 2021, l’AP-HP se dotera d’un nouveau siège pour faciliter le travail transversal et en équipe.
Un fonds de transformation de 30 millions d’euros est consacré à l’amélioration des conditions de travail des personnels et des conditions de prise en charge des patients.

A voir aussi