Menu
French English

Prise en charge d’un patient à l’Hôpital européen Georges-Pompidou - AP- HP : point sur les résultats de l’enquête interne

Publié le Communiqués de presse

La direction de l’hôpital européen Georges-Pompidou – AP-HP avait été alertée fin novembre 2018 au sujet de la prise en charge d’un patient poly-pathologique lourd faisant l’objet d’un suivi dans cet hôpital. Immédiatement, la direction de l’hôpital avait confié une première enquête à la cellule qualité de l’hôpital composée d'un médecin et de professionnels compétents en analyse et gestion des risques afin d’analyser la situation et mettre en œuvre des mesures correctrices éventuelles.

L’enquête interne conclut à l’absence de défaut de prise en charge, conclusions qui s'appuient sur le bilan réalisé par le médiateur médical du groupe hospitalier.

>> Focus sur les résultats de l’enquête et de l’audit interne: 

Les inquiétudes sur la prise en charge de ce patient reposaient sur un document de suivi des appels passés au service de réanimation, établi en fin de garde.

Différents entretiens menés et la reconstitution précise des étapes de la prise en charge ont permis de confirmer :

  • Qu’il n’y a pas eu de délai et de défaut de prise en charge, un horaire erroné ayant été retranscrit dans le compte-rendu provisoire et plusieurs appels successifs avec le service de réanimation pour des motifs différents ayant été considérés à tort comme un délai d’attente;
  • Que les effectifs dans les services d’orthopédie et de réanimation, tant en personnel médical que paramédical, étaient conformes au planning et aux exigences réglementaires pour le service de réanimation, dans un contexte de forte activité.

Sans dévoiler d’information relevant du secret médical, lors des entretiens il apparaît que :

Le 10 mai 2018, le service de réanimation a appelé vers 22h le service d’orthopédie dans lequel était hospitalisé le patient pour s’assurer que sa glycémie était sous contrôle.  Le patient a alors été pris en charge de manière conforme aux bonnes pratiques dans une telle situation.

Dans la nuit du 10 au 11 mai 2018, à 2h20, il est constaté une dégradation de l’état du patient. Le service d’orthopédie appelle le service de réanimation qui intervient à 2h30 dans la chambre du patient, soit dix minutes après l’appel passé et non « vers 4 heures » comme l’indiquait le document rédigé en fin de garde, les horaires exacts d’appel et d’intervention de la réanimation ayant pu être tracés dans le cadre de l’enquête interne. Malgré son transfert immédiat dans le service de réanimation, le patient décèdera quelques jours plus tard le 14 mai 2018.

Contrairement aux informations qui ont pu circuler fin novembre 2018, il n’y a donc pas eu de délai de réponse de la part du service de réanimation de l’hôpital. 

L'enquête interne conclut à la nécessité de revoir le circuit de la remise du dossier médical du patient à la fois dans les délais et les personnes habilitées à le recevoir.

Un audit de la Direction des Patients, des Usagers et des Associations de l’AP-HP va prendre le relai d'un groupe de travail interne antérieurement constitué sur ce sujet.

Depuis, un rendez-vous entre l’épouse du patient, en sa qualité d’ayant-droit, et le médiateur médical a eu lieu et a permis d’établir un contact direct avec elle et de répondre à toutes les interrogations sur la qualité de la prise en charge du patient.

À propos de l’AP-HP : L’AP-HP est un centre hospitalier universitaire à dimension européenne mondialement reconnu. Ses 39 hôpitaux accueillent chaque année 8,3 millions de personnes  malades : en consultation, en urgence, lors d’hospitalisations programmées ou en hospitalisation à domicile. Elle assure un service public de santé pour tous, 24h/24, et c’est pour elle à la fois un devoir et une fierté. L’AP-HP est le premier employeur d’Ile de-France : 100 000 personnes – médecins, chercheurs, paramédicaux, personnels administratifs et ouvriers – y travaillent. http://www.aphp.fr

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE
DE PRESSE DE L'AP-HP

01 40 27 37 22 en semaine
01 40 27 30 00 le week-end

service.presse@aphp.fr

Attachée de presse :

Marine Leroy
Éléonore Duveau

Assistant :

Théodore Lopresti

Nous suivre :


Directeur de la communication de l'AP-HP :

Patrick Chanson