Menu
French English

25ème anniversaire du centre hépato-biliaire de l’hôpital Paul-Brousse AP-HP

Publié le Communiqués de presse

L’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris célèbre le 25ème anniversaire du centre hépato-biliaire de l’hôpital Paul-Brousse vendredi 22 juin 2018, journée nationale du don d’organes, en présence d'Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé.

Anne Courrèges, directrice générale de l’Agence de la Biomédecine, Martin Hirsch, directeur général de l’AP-HP, le Pr Didier Samuel, doyen de la faculté de médecine Paris Sud, le Pr Erea-Noël Garabédian, président de la commission médicale d’établissement de l’AP-HP, Elsa Genestier, directrice des hôpitaux universitaires Paris-Sud, le Pr Jacques Duranteau, Président de la commission médicale d’établissement locale, Jean-Luc Laurent, Président de la commission de surveillance, et le Pr René Adam, chef du département du centre hépato-biliaire de l’hôpital Paul-Brousse AP-HP, ont également participé à cet événement.

Inauguré en mars 1993, le centre hépato-biliaire de l’hôpital Paul-Brousse AP-HP est un centre expert pour les maladies du foie et cancers des voies biliaires et du pancréas de renommée nationale et internationale. Il assure une prise en charge des maladies bénignes aux tumeurs les plus graves (hépatites, cancers, maladies rares…) Il a notamment une expertise reconnue dans le traitement des cancers primitifs du foie et des métastases hépatiques. Environ 2 500 patients sont pris en charge chaque année. De la biopsie hépatique à la greffe du foie, l’ensemble des diagnostics et traitements (chimiothérapie, radiofréquence, microondes, greffe…) y est réalisé. Il est également organisé pour réaliser, en maximum 48h, un diagnostic des tumeurs du foie et propose une consultation dédiée au dépistage et à la prise en charge rapide des hépatites virales.

Le centre hépato-biliaire de l’hôpital Paul-Brousse AP-HP est équipé :

> d’un plateau ambulatoire avec un secteur d’endoscopie, 8 lits d’hospitalisation de jour et 8 salles de consultation ;

> d’un bloc opératoire avec 5 salles d’opération et une unité de réanimation médicale spécialisée dans les maladies du foie, unique en France ;

> de 110 lits dont 34 de chirurgie, 43 d’hépatologie, 10 de surveillance continue, 15 de réanimation et 8 d’hospitalisation de jour ;

> de locaux dédiés à la recherche expérimentale et à l’enseignement.

Le CHB s’appuie sur une expertise multidisciplinaire, médicale et chirurgicale. Réunies sur un même site, les différentes équipes (hépatologues, chirurgiens et réanimateurs spécialisés dans les maladies du foie, anesthésistes, radiologues, oncologues et anatomo-pathologistes) se concertent pour proposer aux patients une prise en charge rapide, complète et personnalisée, dans un parcours de soin coordonné.

Le CHB offre une expertise dans les maladies rares. Il regroupe plusieurs centres de référence, notamment sur les maladies inflammatoires des voies biliaires et hépatites auto-immunes, la maladie de Wilson, les maladies de surcharge en fer et les maladies vasculaires du foie. Le centre assure, pour l’ensemble de ces maladies, des programmes de transition enfant-adulte.

Avec ses 150 greffes annuelles, le CHB est le premier centre de greffe du foie en France et le troisième en Europe. Il regroupe également une activité de greffe pancréatique. 14 transplantations du pancréas (dont 13 étaient combinées à celles d’un rein) ont ainsi été réalisées en 2017.

Les équipes du CHB se veulent innovantes en matière de transplantation : déploiement d’un programme de donneurs vivants, utilisation de machines de perfusion du foie permettant notamment d’optimiser la fonction des greffons, construction de foie par bioingénierie dans le cadre d’un programme d’investissement d’avenir.

Depuis le 31 mai 2018, le CHB assure l’ensemble des activités chirurgicales de transplantation hépatique pour les hôpitaux Henri-Mondor et Paul-Brousse. La prise en charge pré et post greffe continue d’être assurée de manière coordonnée sur les deux sites. Une fédération médico-chirurgicale commune entre les hôpitaux Henri-Mondor et Paul-Brousse se met progressivement en place pour créer un centre européen leader dans la transplantation hépatique.

Le CHB développe aussi des techniques de chirurgie mini invasive innovantes du foie et du pancréas, permettant de réduire la taille des incisions et les douleurs postopératoires pour près de 30% des tumeurs du foie opérées avec cette méthode. Son programme de réhabilitation améliorée après chirurgie réduit également les durées d’hospitalisation et améliore la récupération des patients après leur opération.

Enfin, centre de recherche et d’enseignement, le CHB participe activement à des projets de recherche visant à développer des approches thérapeutiques et diagnostiques innovantes. Il regroupe deux unités Inserm et le département hospitalo-universitaire Hepatinov. Il coordonne également deux registres internationaux concernant la greffe et les métastases hépatiques. En collaboration avec la faculté de médecine Paris-Sud, le CHB propose des diplômes universitaires – dont un européen et une master class internationale sur la chirurgie du foie et du pancréas – et accueille chaque année des stagiaires étrangers.

Chiffres clefs (2017)

>250 professionnels

>Environ 2 500 patients pris en charge chaque année

>154 transplantations du foie et 14 transplantations du pancréas

>Plus de 3 400 interventions chirurgicales (ouvertes et percutanées)

>Plus de 270 hépatectomies et 400 interventions biliaires

>Plus de 24 300 consultations médicales

>Participation à 30 programmes de recherche clinique

>Environ 80 publications scientifiques par an

À propos de l’AP-HP : L’AP-HP est un centre hospitalier universitaire à dimension européenne mondialement reconnu. Ses 39 hôpitaux accueillent chaque année 10 millions de personnes  malades : en consultation, en urgence, lors d’hospitalisations programmées ou en hospitalisation à domicile. Elle assure un service public de santé pour tous, 24h/24, et c’est pour elle à la fois un devoir et une fierté. L’AP-HP est le premier employeur d’Ile de-France : 100 000 personnes – médecins, chercheurs, paramédicaux, personnels administratifs et ouvriers – y travaillent. http://www.aphp.fr

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE
DE PRESSE DE L'AP-HP

01 40 27 37 22 en semaine
01 40 27 30 00 le week-end

service.presse@aphp.fr

Attachées de presse :

Juliette Hardy
Marine Leroy

Assistant :

Théodore Lopresti

Nous suivre :


Directeur de la communication de l'AP-HP :

Patrick Chanson